Partagez | 
 

 Promenade dans les bois gâchée... ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allyn
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 131
ARRIVÉE A CAMELOT : 12/10/2013
MÉTIER : Serviteur

Expérience
Combat:
0/1000  (0/1000)
Magie:
5/1000  (5/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Promenade dans les bois gâchée... ou pas   Lun 25 Nov - 14:59


    C'était l'après-midi, Allyn était sorti prendre l'air dans la forêt qui entourait le grand et imposant château de Camelot là où vivait la plupart des nobles dont le Roi Uther que l'on a retrouvé il y a quelques jours plus tôt et son fils, le prince Arthur, le futur seigneur de ce royaume. Il avait terminé ses tâches et il avait besoin de sortir pour remettre ses idées à l'ordre. Depuis quelques jours, il se sentait débousolé entre être soulagé du fait qu'Uther ne se réveillera plus jamais et du fait que le prince était sans aucun doute en train de souffrir la perte d'un être cher en ce moment même. Allyn n'était pas quelqu'un de méchant, au contraire, il aimait les gens, mais il était fatigué de devoir tout le temps se cacher et être obligé d'observer un des siens mourir sur le bûcher impuissant pour assouvir la haine d'Uther. C'était égoïste de sa part de penser de cette façon, car c'était le père du prince, mais les êtres magiques n'auront plus besoin de se cacher si Arthur venait à accepter la magie. Cette haine que le Roi de Camelot portait envers la magie était bien personnelle et ça, Allyn l'a comprit un peu plus tard lorsqu'il est devenu adulte quand il est revenu à Camelot. Uther a exterminé tous les êtres magiques de son royaume juste après la mort de la Reine Igraine Pendragon, la mère du prince.

    Le jeune sorcier était heureux de pouvoir passer un petit moment loin du château où il passait la plupart de ses journées à travailler pour les gens là-bas. Il en avait vraiment besoin de prendre l'air. Voir un autre paysage que les murs de la forteresse des Pendragon. Cela faisait changement, c'était étrange d'une certaine façon, car il ne sortait pas très souvent, mais dans un autre sens, c'était parfait, car cela signifiait qu'il en avait de besoin. Les seules choses qu'il pouvait entendre c'était les craquements des branches et feuilles sous ses pieds lorsqu'il marchait sur les terres accidentées de la forêt. Le son était agréable à entendre, ce qui lui arracha un léger sourire aux lèvres.

    Cependant, un autre son à glacer le sang dans les veines se fit entendre. On aurait dit un sifflement. De serpent? Non, c'était beaucoup plus fort que cela. Un insecte? C'était fort probable. Et voilà que cela recommençait encore! Ah, non, c'était plus près! Mais qu'est-ce que c'était? C'était un insecte, c'était évident, mais Allyn avait de la difficulté à dire ce que c'était. C'est à ce moment que quelque chose se dressa devant lui. Un tête toute noire luisante avec des yeux brillants et des pinces très larges qui faisaient froid dans le dos. On aurait dit que cette chose était longue et large et il y avait quelque chose à l'arrière... comme un dart. Un scorpion géant? Ce n'était pas possible! Mais où est-ce qu'Allyn s'est aventuré? Il regarda de plus près et c'est effectivement un scorpion qu'il vit. Quelle horreur!

    Ah, non! Le scorpion va lui fonçer dessus! Il faut faire quelque chose. Allyn n'était pas des plus doué en matière de magie, mais il savait comment se débrouiller. C'est alors qu'une formule pour projeter quelque chose ou bien quelqu'un en arrière lui vint à l'esprit. Cela repousserait peut-être le scorpion et lui donnerait du temps pour s'échapper de cette chose... Si la formule fonctionnait comme prévu.

    Hleap on baec!

    Cela eut l'effet voulu, le scorpion s'écarta d'Allyn, mais il se redressa et se lança sur l'homme de plus belle. On aurait dit qu'il était en colère. Mais qu'est-ce qu'il voulait à Allyn au juste? Il ne comprenait pas et il ne voulait certainement pas finir à manger à cette créature. Il voulait rester en vie. Ses yeux s'agrandirent de peur et de surprise. Oh, non... Oh, non... Pas ça...


Dernière édition par Allyn le Sam 15 Fév - 19:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morgause La Fay
avatar
Administratrice

PARCHEMINS : 584
ARRIVÉE A CAMELOT : 02/07/2013
MÉTIER : Prêtresse de l'ancienne religion

Expérience
Combat:
10/1000  (10/1000)
Magie:
15/1000  (15/1000)
Nature:
10/1000  (10/1000)

MessageSujet: Re: Promenade dans les bois gâchée... ou pas   Mar 10 Déc - 15:54



L’ombre de la brume qui passait sur l’horizon, annonçait aux Hommes un avenir obscur. N’était-ce pas le cas pour Camelot ? Joie immense d’une réussite en demi-teinte. La vengeance était proche et violente, plus venimeuse encore que le serpent. Diable au corps d’un plaisir sans fond. La main avide de la Magie avait reprit place sur le terrain perdu. Uther… Uther… Roi infâme à la vie révolue. Fourberie farouche aux augures vénéneux. L’épée qui tranche. Frapper d’estoc. Voir l’ennemi tomber mort au sol. Folie barbare qui animait la vie sournoise. Les temps passés ne pouvaient jamais en être terminés.
Talonnant les flancs du destrier, la forêt sauvage défilait à vive allure. La sorcière Morgause, en allure fière et ravageuse, chevauchait sans crainte. Trêve de gentillesse dans un monde qui en était dépourvu. Toujours fallait-il s’amouracher d’une insidieuse volonté, celle qui déplaçait des montagnes, qui savait faire vibrer les consciences. Dragon de panade rampait en dolence pourvu qu’une main tendue vienne à abréger sa souffrance. Il fallait arracher, malmener, détruire pour pouvoir reconstruire. La prêtresse de l’Ancienne religion voulait voir à nouveau la magie régner, elle n’en était plus bien loin maintenant que le roi tyran avant donner sa révérence. Faible, le royaume était faible.  Et elle en puissance, elle surplombait ces malheurs si chèrement créés.

Les uns après les autres, les sabots de la monture frappaient l’humus avec violence. Les feuilles mortes volaient sur son passage tandis que ses muscles puissants repoussaient son corps vers les airs. Lorsqu’il ne touchait plus terre, l’animal avait la sensation de voler au dessus du monde, de planer comme un oiseau et dans la descente il cherchait à aller toujours plus haut. De ce duo magnifique naissait le sentiment d’un messager venu des Anciens Dieux. Derrière eux, le sillon du vent. Fantômes à l’aurore, on avait galopé de tout le jour jusqu’à l’avènement de l’après midi. Par où aller, quoi faire et pourquoi ? Dans sa légion ardente, Morgause avait rallié à elle bon nombre d’ennemis du dragon doré. Beaucoup rêvaient sans secret de voir s’écrouler le royaume de Camelot.
Relief en crocs enchâssés dans la mâchoire du terrain, il fallait amener le cheval à ralentir sa course folle. Tirant d’un coup sec sur la bride, la sorcière le fit s’arrêter en surplomb d’un promontoire rocheux. De là se dessinait la forêt cachée du ciel. Le regard balayait l’horizon d’un œil inquisiteur, cherchant à dévoile le moindre passage, la moindre faille. Prudence de mise sur la terre des Pendragon. Ce fut alors que des mots lancés dans un langage ancien attirèrent l’attention de la prêtresse. L’oiseau de proie tourna l’œil vif en direction de la source du trouble. Là, elle remarqua un jeune homme aux prises avec une créature dangereuse. Il avait tenté d’écarter la bête pour la faire fuir, mais la créature était revenue à la charge plus rageuse que jamais. Sans doute Morgause aurait-elle apprécié le spectacle d’une mort lente et douloureuse, mais il s’agissait d’un membre de son peuple, d’un être capable de pratiquer la magie et par la même occasion d’utile à son labeur.

Les yeux brillants d’une lueur étrange, la prêtresse chassa la bête sans que jamais on ait réussi à comprendre d’où venait ce miracle. Il n’était pas non plus question d’apparaître au grand jour face à cet inconnu. Ainsi dans sa grande fourberie, la sorcière avait quitté son destrier pour mener l’aventure jusqu’à ce personnage sauvé. D’un sort, elle se métamorphose en druidesse, comme ceux de ce  peuple avait tant l’habitude de faire. D’un pas qui se voulait hésitant sous le poids d’une apparente vieillesse, Morgause avait rabattu le capuchon d’une vieux passe montagne sur sa tête. Ayant ramassé un bâton robuste au passage, l’illusion d’une druidesse était faite. Lentement, elle s’était approchée. Sûrement, elle avait regardé. D’un air hibou, la vieille femme s’était arrêtée pour regarder le jeune homme qui se remettait de ses émotions.

_ «  Allons mon garçon, que fais-tu donc là ? » dit elle d’une voix douce et fatiguée.


Revenir en haut Aller en bas
Allyn
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 131
ARRIVÉE A CAMELOT : 12/10/2013
MÉTIER : Serviteur

Expérience
Combat:
0/1000  (0/1000)
Magie:
5/1000  (5/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Promenade dans les bois gâchée... ou pas   Mar 31 Déc - 14:36


    Le jeune serviteur resta planté là, cloué au sol, immobile, regardant l'endroit où la bête était il y a un instant avant qu'elle ne s'éloigne de lui. Elle a été repoussé sans qu'il ne fasse quoi que ce soit. Il y a certainement dû se passer quelque chose pour qu'elle s'écarte de lui. Le fait que la bête le voulait mort, mangé par elle et l'impuissance de sa magie était assez pour le clouer sur place là où il se trouvait. Allyn n'était pas des plus doués pratiquants de magie, mais il savait l'utiliser. Il avait encore peur du pouvoir qui dormait en lui, il n'a jamais eu l'opportunité de le maitriser à fond, comme il aurait dû le faire. Ses parents ne le lui ont pas montré. Il a été élevé à craindre sa magie, son essence, ce dont il était constitué parce qu'ils avaient peur de ce qu'elle pouvait faire, de sa complexité et de sa grandeur. Ils n'ont jamais utilisé leur pouvoir et ils ont voulu faire en sorte qu'Allyn ne le fasse pas lui non plus. Lorsqu'ils ont apprit qu'il était magique, ce fut comme une gifle à la figure, une triste vérité à prendre. Depuis, ils l'ont traité comme un monstre et ils ont essayé de nier qu'il était comme eux.

    Le sorcier, alors âgé de huit ans, s'est enfui de Camelot, ce même royaume que la Grande Prêtresse de l'Ancienne Religion voulait voir tomber, quand il a perdu ses parents sorciers aux flammes du bûcher par la main de fer d'Uther Pendragon, le défunt Roi de ce puissant maintenant devenu vulnérable royaume qui avait si mal mené les sorciers, sorcières, druides et même les Seigneurs des Dragons après qu'ils aient détruit les créatures qui étaient reliées à eux par l'âme, mais gardé un seul dans les sous-sols de son château comme pour rappeler à tout ceux qui possédaient des pouvoirs le sort qui les attendait. Il les a persécutés, brûlés, tués, il a tout utilisé contre eux pour les exterminer de son royaume, mais bien sûr certains ont réussi à cacher leur plus grand secret pour ne pas voir leurs morts arriver. Ce fut le temps du chagrin, la Grande Purge. Un triste sort pour ceux qui avaient ne serait-ce qu'une seule goute de sang magique dans leurs veines.

    C'est à ce moment qu'Allyn entendit une douce voix l'interpeller qui le sortit de ses profondes pensées. Il tourna son attention d'un geste rapide, instinctif, vers la source de cette intervention. Il apperçu une veille dame se tenant tout près de lui. Son regard bleu s'attarda sur elle un moment pour l'observer attentivement. Elle se faisait vielle, grisonnante, tremblante. Cependant, ce n'était qu'un sortilège de vieillissement ou bien pour changer une apparence à moins que l'on voyait son reflet dans une surface luisante comme de l'eau ou bien une glace. Allyn était magique, il devait certainement le sentir, mais il se remettait de ses émotions en ce moment et il n'a pas prit le temps d'observer de plus près pour remarquer cette fourberie. Peut-être le verra-t-il plus tard au cours de leur échange, s'ils échangeraient quelque chose ou bien des paroles tout les deux.

    C'était Morgause Le Fay, une excellente sorcière, une Grande Prêtresse de l'Ancienne Religion pour être plus précis, sous ce déguisement. Puissante, dangereuse, un caractère de feu à craindre. Mais compte tenu du fait qu'elle s'était déguisée en druidesse, Allyn ne pouvait le voir. De toute façon, si elle venait à s'en prendre à lui, il ne pourrait pas vraiment se défendre. Il savait utiliser sa magie, tout simplement. Il ne pouvait pas vraiment porter une attaque ou quoi que ce soit d'autre. En fait, si, il le pouvait, il avait ce potentiel au fond de lui, mais il ne s'est pas vraiment entraîné. Quelques fois juste pour dire qu'il le faisait. Il n'avait pas ce privilège à cause de son statut de serviteur au château de Camelot. Il était risqué d'utiliser sa magie sur les terres des Pendragons. Et si quelqu'un venait à le prendre la main dans le sac... Sauf qu'il s'en fichait quelques fois et l'utilisait pour faire des mauvais tours. Il faisait très attention et ce n'était pas souvent.

    Je... heu...

    Le jeune homme bredouillait, cherchant ses mots. Il avait de la difficulté à assimiler ce qui venait tout juste de se produire. Une seconde il se débattait avec un scorpion géant, la suivante d'après celui-ci chargeait de plus belle pour foncer dessus l'humain, il s'est fait repousser, c'est Morgause qui est venu aider le sorcier sans que celui-ci ne le sache et là il se retrouvait aux côtés d'une vielle dame qui lui avait demandé ce qu'il faisait là. Un petit résumé de ce qui venait tout juste d'arriver dans cette forêt, forêt qu'Allyn ne savait même plus où il se trouvait à présent. Il ne connaissait pas la personne alors il décida d'être très prudent dans ses propos. On ne sait jamais si on peut faire confiance à qui que ce soit. Ce pouvait être une personne qui en voulait contre les êtres magiques qui ferrait tout pour les voir disparaître.

    J'étais sorti prendre l'air dans la forêt et je me suis égaré. C'est là que je suis tombé nez à nez avec un scorpion géant, ajouta-t-il avec un léger rire nerveux, un large sourire s'étirant sur son visage aux traits fins et délicats, on aurait jamais pensé qu'il était un pratiquant de magie, d'une voix douce, basse et rauque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Promenade dans les bois gâchée... ou pas   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade dans les bois gâchée... ou pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» [ a trasher ] Prom'nons nous dans le bois...
» [Défi] Promenons nous dans les bois
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-