Partagez | 
 

 Voyage en terre inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Voyage en terre inconnue   Dim 1 Mar - 1:02

Aenor marchait lentement à travers une vaste plaine ondulante. Une brume légère recouvrait la terre, formant des volutes. De gros nuages, couleur plomb glissaient rapidement en se déformant, poussés qu'ils étaient par le vent. Enfin, la bruine, avec ces petites gouttelettes agaçantes, venait piquer les visage de la jeune fille comme un essaim de micro-insectes froids. Les habits d'Aenor étaient lourds d'humidité. Elle plissait les yeux et fronçait les sourcils.

"On a jamais vu de brume sous la pluie.... c'est quoi ce pays?" ronchonna t-elle a voix haute.

Elle était descendue de l'extrême nord du royaume, en Caledonia, puis avait traversé Camelot, où elle avait repris des forces autour d'un festin en l'honneur de quelqu'un dont elle avait oublié le nom. Après tout cela elle avait repris son périple. Jusqu'ici, son grand voyage pour découvrir le monde et s'ouvrir aux autres, pour mettre à profit ses quelques connaissances en médecines et en herboristerie, tout cela était un échec. Elle se sentait encore plus inutile que lorsqu'elle vivait chez ses parents. Elle n'avait adressé la parole a personne depuis des mois. Cela ne la dérangeait pas, au fond. Elle n'était pas de caractère très loquace. Mais c'était la solitude..... Ne rien dire, soit. Mais être seul.... à ce point!

Tout a coup, elle balança son sac d'énervement, et se mit à rire tout haut, d'un rire à la fois tragique, ironique et désespéré qui ne lui ressemblait pas du tout.

"Hah...hahaha. Non mais regarde toi, espèce d'imbécile. Tu aurais mieux fait de rester chez toi! avec tes livres! avec ta science! et ta logique! et la raison! Ce n'est pas pour toi, le voyage, le risque.... haha.... Tout ceci est ridicule et ne m'apprend rien. C'est décidé, je rentre. " fit elle tout haut, comme se moquant d'elle même.

Elle ramassa son sac, et retourna sur ses pas, en direction d'un groupe de quatre ou cinq arbres.Arrivée là, elle se mit en quête de deux bouts de bois qui lui serviraient de piquets pour son abri.  Elle sortit de ses affaires une sorte de long drap rectangle, qu'elle étendit sur le sol. Sur deux des coins, elle plaça deux lourdes pierres, et elle piqua les deux autres coins sur les bâtons. Sous son abri de fortune, Aenor tendit sa main, et alluma quelques brindilles à l'aide de ses pouvoirs pour se faire un doux feu de camp. Cette zone déserte n'était pas risquée, peu visible. Cela faisait bien cinq jours qu'elle n'avait vu âme qui vive.

Bientôt la tempête se calma, et le ciel se dégagea un peu. Les nuages prirent une teinte rose-orangé. Le soleil se couchait lentement. Le vent et la brume se dissipèrent.


*Pfff. Si seulement j'avais des compagnons de voyage.....je m'ennuierais moins. Je servirais peut être à quelque chose.*

Les yeux d'Aénor fixaient le feu tristement. D'un air pensif, elle tourna sa bague autour de son doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Elyan
avatar
Joueur

PARCHEMINS : 133
ARRIVÉE A CAMELOT : 12/07/2013

Expérience
Combat:
6/1000  (6/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   Mer 4 Mar - 12:07


Elyan avait quitté Camelot depuis quelques jours, sur son cheval, il parcourrait les terres autour de Camelot, et de son nouveau et ancien royaume. Lorsque son père et lui s'était fâché, il avait quitté le royaume des Pendragon pour s'aventurer dans le monde. Il avait eu la chance de trouver un poste de maréchal-ferrant dans un petit village du Kent. Il n'y était pas retourné depuis plusieurs mois, mais ce n'était pas le but de son voyage, même si l'idée d'y retourner ne lui déplairait pas. Il s'y était fait des amis, et une certaine personne lui manquait. Il pourrait peut-être lui proposer de venir à Camelot avec lui, il avait de quoi lui offrir une belle vie. Toutefois, le jeune homme ne serait pas surpris qu'elle refuse pour rester dans son village, avec ses parents qui commençaient à se faire un peu vieux. Certains personnes n'aimaient pas quitter les lieux qu'ils connaissaient depuis leurs enfances.

Elyan galopait quand il entendit un étrange rire à travers les bois, cela le fit sursauter, et s'arrêta pour observer les bois autour de lui. Ce rire ressemblait à celui d'une sorcière. Il était partit avec un groupe de chevalier pour transmettre un message au Roi du Kent de la part d'Arthur, mais il avait préféré faire un détour pour couvrir les arrières de ses compagnons, en cas d'embuscades ou autres. Il doutait bien que la personne à qui appartenait ce rire, n'était pas caché pour lui sauter dessus, sinon faire autant de bruits n'a plus de sens. Il guida son cheval vers le bruit, enfin ce qui lui semblait être l'origine du rire. Aprés avoir cherché un moment, sous la pluie, et un vent rude, il trouva une jeune femme cachée sous un abri de fortune. Il descendit de son cheval, et l'attachant à un arbre s'approcha de la ... sorcière au rire haut perché. Elle était belle avec de longs cheveux blonds, et elle avait un petit air mutin trés mignon.


"Bonsoir" fit-il en se penchant pour observer la jeune femme sous son abri, le soleil se couchait doucement et la tempête semblait se calmer. Vu l'heure, il était sans doute bon pour lui de faire une pause pour la nuit, pourquoi ne pas la faire en compagnie d'une charmante jeune femme. Il se demandait ce qu'elle pouvait bien faire là, mais peut-être est-elle en chemin vers le village, et c'était fait prendre par la pluie. En tout cas, il lui sourit et se présenta à la jeune femme.
"Je suis Elyan, chevalier de Camelot" dit-il bien que sa tenue de chevalier, et sa longue cape rouge à l’effigie des Pendragon parlait sans doute pour lui. Et vous êtes?" demanda le jeune homme, non pas dans un souci d'investigation ou autre, mais parce qu'il voulait faire connaissance avec cette charmante jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   Mer 4 Mar - 17:11

Aenor tournait et retournait sa bague autour de son doigt. Soudain, elle entendit le hennissement d'un cheval, et le bruit sourd accompagné de tintement métallique, caractéristique d'un homme d'arme qui descend de sa monture. Elle leva son visage, attendant calmement que la personne se montre. Personne ne pouvait la surprendre en pleine nature, surtout que le vent était tombé depuis peu, laissant place à une brise douce et un ciel crépusculaire.

La personne se montra enfin. C'était un grand homme costaud, à la peau sombre. Aenor ne pu s'empêcher de l'analyser. Alors qu'il se présentait à elle, elle se concentra sur ses gestes, sa posture, son regard. Il lui sembla que c'était un homme courageux, fidèle à ses engagements, mais téméraire. Oui, ça devait être ce genre d'homme. Il lui paraissait inoffensif, et plutôt fiable et protecteur.


"Je suis Elyan, chevalier de Camelot"  dit-il.

*C'est donc ça, oui, ce genre de personnalité se lance souvent dans la chevalerie.... mais.... * songea t-elle.

Elle repensa aux sages enseignements de ses parents. Un chevalier appartient aux familles nobles. Il faut leur montrer du respect si on cherche du travail, et si on veut éviter les ennuis. Un éclair vermillon passa sur ses joues. Elle baissa les yeux. Mais au moment de parler, six mois de solitudes jaillirent sur son visage. Le bonheur de parler à quelqu'un la submergea.


"Enchantée de vous rencontrer monseigneur. Je suis Aenor. Je viens du nord de Caledonia."
dit elle d'une voix pleine d'entrain.

Elle se mit à réfléchir. Mais quand Aenor réfléchissait, c'était souvent trop. Où allait-il? Que venait faire un chevalier de Camelot dans le pays de Kent? Y avait-il des problèmes politiques? Un groupe de chevaliers ne vagabondait pas sans raison à travers tout le royaume. Ou peut être que si? Non, cela devait être pour affaires personnelles.
Tandis que son esprit étudiait patiemment toutes les raisons et les possibilités pouvant expliquer la présence de cet homme dans cette plaine, Aenor ne se rendit pas compte qu'un silence s'était installé. Elle fixait le feu, les sourcils froncés, complètement absorbée par ses hypothèses.


*Quel est le plus logique?*

C'est le cri d'un oiseau qui la réveilla de ses songes. Elle se leva lentement, son visage redevint tendre et doux, et elle sourit a nouveau à son hôte.

"Il va se faire tard. Je ne sais pas quelles affaires vous amènent ici, mais si vous voulez vous reposer, je peux vous préparer à manger. Je n'ai rien de très noble, mais si cela vous convient.... J'ai des racines aigres-douces, de la roquette et de la mélisse. Je suis désolée, je n'ai pas de viande. Ah, j'ai aussi un pain."

Aenor sortit de son sac les plantes récoltées, les trois tubercules a faire cuire, le pain, et posa le tout sur un chiffon. Elle s'affaira calmement a couper les racines, et les enveloppa de feuilles d'arbres, avant de les jeter dans le feu pour les cuire.
Revenir en haut Aller en bas
Elyan
avatar
Joueur

PARCHEMINS : 133
ARRIVÉE A CAMELOT : 12/07/2013

Expérience
Combat:
6/1000  (6/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   Jeu 5 Mar - 14:30


Elyan regarda la jeune femme blonde qui s'était présenté sous le nom d'Aenor. Bien que cela soit étrange de croiser une jeune femme dans les bois sous la pluie, Elyan ne se posa pas trop de questions. Elle ne semblait pas dangereuse, et puis il savait se défendre, si il devait se battre. Il accepta l'invitation d'Aenor avec le sourire, et s'installa à ses côtés sous son abri.
"J'ai aussi un peu de nourriture" fit le jeune homme en se relevant pour retourner à son cheval, et à la selle, où il récupéra une gourde pleine d'eau, même si avec la pluie, ils n'en manquaient pas. Il retrouva aussi des pommes de terres et une petit sac de grains de haricots. il posa le tout à côté de la jeune femme. Ce dernier venait de mettre des tubercules dans le feu, et Elyan sourit, ravie de pouvoir manger en si bonne compagnie, bien qu'il ne connaisse pas encore la jeune femme.

"Je vous remercie de votre hospitalité" fit Elyan en se glissant à nouveau sous l'abri de fortune qu'Aenor avait construit avec les moyens du bord. Bien qu'il n'aurait sans doute pas fait mieux, ce qui indiquait qu'elle avait l'habitude de vivre dans la forêt. Est-ce qu'elle fait partit du peuple des druides. Dans ce cas, cela n'annonçait rien de bon, mais il ne pouvait pas poser la question de but en blanc. il s'occupa donc de couper le pain et de poser la gourde entre eux.
"Alors qu'est-ce qui vous amène dans la forêt?" demanda Elyan cherchant à comprendre la jeune femme pour savoir si elle représenter un danger pour lui, et pour Camelot. Autant que pour faire connaissance avec elle, et sympathiser, si elle n'était pas un danger. Il sourit, il n'en oubliait pas les bonnes manières quand même et laissa la jeune femme se servir en premier de ce qui allait être leur maigre repas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   Ven 6 Mar - 2:44

Machinalement, Aenor s'empara des pommes de terre et des haricots pour les mettre à cuire. Elle sortit de son sac une gamelle en argile cuite, qu'elle remplit d'eau, pour faire bouillir le tout. Pendant qu'elle s'affairait, le chevalier la remercia pour l'hospitalité, et lui demanda ce qu'elle venait faire dans les parages. Elle eu deux sourires consécutifs. Le premier, parce qu'on ne pouvait décemment pas appeler ça de l'hospitalité. Le vieux drap de l'abri était imbibé d'eau, et les coins étaient plus que boueux. Le pain était sec, les tubercules ridicules et amères. Le second sourire se dessina sur sa bouche lorsque son convive lui demanda ce qu'elle faisait dans ces contrée. Elle entreprit de lui répondre:

"Puisque vous me le demandez, je ne peux répondre qu'une chose: moi même, je ne sais plus très bien ce que je fais ici."

Elle s'arrêta un instant. Habituellement, elle se serait tue à ce moment là. Elle n'aurait rien ajouté. Mais sa prudence l'emporta sur son côté renfermé. Elle avait tout intérêt à faire plus ample connaissance. D'abord pour trouver du travail, car on ne sait jamais... ensuite, parce que vagabonder seule comportait quelques risques, et enfin, parce que le but même de son voyage était de se rendre utile en s'ouvrant aux gens.


" Je suis partie de chez moi... enfin, disons plutôt, du village où résident mes parents. Voyez vous, je m'intéresse aux plantes médicinales. Puisque je les ai étudiées depuis mon enfance, je me suis dit qu'il fallait que je mette mes connaissances à disposition des gens..... mais c'est un échec. C'est triste à dire mais vous êtes la première personne à qui je parle, depuis mon départ. Et pourtant, je viens d'une forêt perdue de l'extrême nord de la Calédonie. J'ai marché bien longtemps. Je suis même passée à Camelot, au château. On y donnait une réception pour le départ d'une femme. "

Aenor baissa la tête. Dite comme ça, son histoire avait vraiment l'air d'une longue plainte. Elle fit un large sourire au chevalier, pour lui ôter toute envie de la prendre en pitié.

" Désolée de vous ennuyer avec tout ça. Et puis, je n'était pas si seule. La foret regorge de petits animaux. J'adore les observer. Et vous, que faites vous ici?"

Sa question lui paru trop téméraire. De quel droit pouvait elle demander à un chevalier la raison de sa présence. Elle analysa la situation. Trois issues étaient possibles: soit, ne rien faire, mais il pourrait trouver cette question dérangeante, voire louche. Soit, enchainer sur un autre sujet. Mais cela donnerait l'air de quelqu'un qui s'écoute parler et n'en a cure de son hôte. Soit, s'excuser avec tout le respect dû aux chevaliers. Cette troisième solution était la plus sage et logique. Aenor jeta son dévolu sur cette dernière. Elle se leva et se posta devant le chevalier Elyan.


"Veuillez m'excuser messire pour mon indiscrétion. J'avais la tête ailleurs, je n'ai pas réfléchi à mes propos."  

Pendant qu'Aenor redoublait d'efforts pour être une bonne hôtesse, se montrer polie, courtoise et gentille, les haricots, les tubercules et les pommes de terre attendaient qu'on les sortent du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Elyan
avatar
Joueur

PARCHEMINS : 133
ARRIVÉE A CAMELOT : 12/07/2013

Expérience
Combat:
6/1000  (6/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   Sam 14 Mar - 13:39


Elyan était assis aux côtés de la jeune femme, Aenor, qui venait du nord de la Calédonie, une picte alors, ce n'était pas forcément mieux qu'une druide, mais bon le jeune homme se sentait tout de même soulagée d'avoir à faire à une picte, plutôt qu'à une druide. Elyan hocha la tête et regardait la nourriture cuire doucement, salivant à l'idée de ce repas, bien que maigre, le chevalier de Camelot commençait à avoir faim. Il lui avait demandé ce qu'elle faisait ici dans la forêt, il s'attendait à ce qu'elle lui réponde, qu'elle s'était perdue dans le sens "physique" du terme. Mais elle était perdue dans un sens métaphorique, et Elyan n'était pas trés ... philosophe, ou diplomate pour répondre quelque chose de sensé et de profond qui pourrait aider la jeune femme à retrouver son chemin, enfin disons la route, au figuré, qu'elle devait prendre pour atteindre son but. Qui était de vouloir venir en aide aux autres. Elle parla de plantes et de connaissances médicinales, le jeune homme pensa de suite à Gaius et Merlin, dommage que la jeune femme n'ait pas eu l'occasion de croiser leur route pour les aider. Gaius demandait souvent à Merlin d'aller chercher des herbes dans la forêt et bizarrement le jeune valet se retrouver mystérieusement à la taverne quand Arthur avait besoin de lui. Aenor aurait pu aller chercher ses herbes pour Gaius, et éviter ainsi à Merlin la tentation de se rendre à la taverne. Mais avec des "si" on refait le monde.

Elle dit à Elyan, qu'elle n'était pas seule, en parlant des animaux qui grouillaient dans la nature, c'est vrai qu'on pouvait parler à une biche, on pouvait communiquer avec les oiseaux, mais il doutait que ces derniers ne puissent répondre, et qu'Aenor puisse avoir une "conversation" avec eux.

"Je doute qu'ils ne vous répondent beaucoup" fit le jeune homme en levant la tête vers la forêt, il entendait des bruits divers d'animaux. Des créatures qui grattaient la terre pour trouver de la nourriture, ou rejoindre leur terrier et se mettre à l'abri de la pluie. D'autres qui émettait des bruits, et des sons pour signaler leur présence à leur congénères ou leurs proies. Aenor lui demanda alors ce qu'il faisait ici, il ouvrit la bouche pour répondre, quand la jeune femme se leva pour se mettre face à lui et s'excuser de son impertinence, et de son indiscrétion. Elyan n'aurait bien sûr pas dit l'entière vérité, mais sans doute assez proche pour que cela puise l'être. Il avait une mission pour le Roi, et même si il n'avait pas le message sur lui, que c'était Sir Léon qui l'avait, il ne devait toutefois pas mettre la mission en danger, en parlant trop.
"Ce n'est pas grave! Vous êtes toutes excusée" fit Elyan en jetant une brindille dans le feu, et vit que la nourriture était cuite. Oh, je crois que c'est bon, ajouta le jeune homme avait l'eau à la bouche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Voyage en terre inconnue   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voyage en terre inconnue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SALSA, BOSSA NOVA ET MUSIQUE LATINO, DE RIO A CUBA ET BUENOS AIRES...
» [TERMINE] Voyage en terre d'Ad'Lucem [Tyler & Elea]
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Voyage de Bougainville
» Début du voyage
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-