Partagez | 
 

 Vengeance ou allégeance?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehan
avatar
Joueur

PARCHEMINS : 92
ARRIVÉE A CAMELOT : 22/12/2014
MÉTIER : Cuisinier au chateau

Expérience
Combat:
3/1000  (3/1000)
Magie:
2/1000  (2/1000)
Nature:
2/1000  (2/1000)

MessageSujet: Vengeance ou allégeance?   Mar 30 Déc - 16:58



Vengeance ou allégeance?
ft. Jehan Brichot et Arthur Pendragon



Vengeance ou allégeance?
Jehan Brichot & Arthur Pendragon



Les couloirs du château étaient assez sombres, et il n’était pas très difficile d’y passer inaperçu, même en pleine après-midi. Le château n’avait d’ailleurs guère changé, mais je sentais pourtant que l’ambiance était différente de celle que j’avais pu connaître. Enfin, ce n’était peut-être qu’une impression… Un mince sourire étira mes lèvres en songeant à la raison de ma présence ici : j’allais enfin pouvoir venger la mort de ma famille, et ainsi rétablir la justice... ou pas. Je l’avais promis à Léonore, et je ne la trahirais pas. Si le nouveau roi me paraissait assez juste, je considérerai que la mort d’Uther avait été ma vengeance. J’avais été ma vengeance. J’avais conscience que cela ne serait pas facile, non seulement pour moi, parce que j’allais devoir ravaler ma soif de vengeance, mais aussi parce qu’il allait falloir que je trouve un moyen de… de devenir ne serait-ce qu’un peu proche du roi. Rien que d’y penser me faisait serrer les dents…

-« Eh toi là-bas ! » S’écria une voix masculine derrière moi.

Je m'arrêtais et me retournais lentement, le visage impassible.

- « Oui? » Répondis-je calmement. »

Les deux gardes qui m'avaient interpellé parurent surpris par mon calme apparent.

- « Que faites vous ici, dans le palais royal? Suivez nous! » Annonça l'un des deux gardes en m'empoignant le bras et me tirant dans le château.

Et bien, j'espérais que le roi serait plus accueillant... Je me laissais conduise sans résistance, après tout, ils m'emmenaient exactement là où j'allais me diriger... Et puis, la situation n'était pas plus mal après tout, j'allait dors et déjà pouvoir observer la réaction du nouveau face à cette "visite inattendue"...

-« Votre altesse, nous avons trouvé ce misérable paysan rodant dans le château. » Annonça un des gardes tandis que l’on pénétrait dans la salle du trône.

-« Paysan et fier de l’être ! » Répliquais-je en me défaisant de leur étreinte avec vivacité.

J’aurais volontiers répliqué plus encore, mais à cet instant même, il valait mieux que je tienne ma langue si je voulais obtenir ce que je voulais.

-« Et j’étais justement venu parler au roi… » Annonçais-je en fixant du regard les deux gardes, qui ne me faisait aucunement peur.

J’observais ensuite la salle du trône aves des yeux ébahis. Malgré que je sache le palais de Camelot plutôt luxueux, je n’en fus pas moins surpris par la beauté de la salle du trône. Une salle spacieuse, lumineuse et des plus garnies. Je m’avançais lentement, à la fois impatient et angoissé. Pourquoi d’ailleurs ? Tout allait se jouer maintenant c’était certain, mais pourquoi le roi refuserait-il mes services au sein de son palais ? J’avais pas mal de compétence et en temps normal je savais me montrer plutôt convaincant, il fallait seulement que je m’efforce de rester calme. Calme mais franc. Arrivé devant le trône, je m’agenouillais devant le roi et relevais lentement la tête vers lui. Il était jeune, bien plus jeune encore que ce que j’avais imaginé. Etais-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Etait-il juste ? Etait-il un bon roi ? Méritait-il ses courbettes ? Je ne tarderais pas à le découvrir, du moins je l’espérais…

-« Monseigneur… Jehan Brichot, j’étais paysan et fils de paysan. Je viens aujourd’hui offrir mes services au sein de votre château mon roi. » Dis-je calmement, ne laissant rien paraître de mes émotions.



made by lizzou


Dernière édition par Jehan le Jeu 22 Jan - 11:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Vengeance ou allégeance?   Sam 3 Jan - 2:15

Arthur était assit sur une grande chaise dorée aux coussins rouges. Elle était installée dans la salle du trône du château de Camelot. Une autre chaise se tenait à ses côtés. Celle-ci était vide, car le jeune homme n'avait pas de Reine. Il avait bien failli en avoir une avec ce mariage arrangé entre la princesse de Gaëls et lui. Celui-ci a dû être annulé, car la jeune femme était demandée dans son royaume pour le diriger. Le Roi de Camelot n'haïssait pas la jeune femme, mais il ne l'aimait pas non plus. Il était prêt à se marier avec elle si tel était son devoir. Bien entendu cela arrangeait Arthur qu'elle ait dû retourner dans son domaine, car cela lui permettait de pouvoir choisir sa Reine. D'un autre côté, la perte d'un proche devait être difficile sur le cœur de la jeune femme. Il le savait pour avoir perdu son père. Arthur lui a donc offert son soutien et ses services si elle éprouvait le besoin.

Le jeune Roi de Camelot était en pleine discussion avec quelqu'un de la court quand les portes qui menaient à l'intérieur de la grande pièce s'ouvrirent. Arthur leva la tête pour voir ce qu'il se passait et remarqua trois hommes, des gardes ainsi que quelqu'un qui semblait être un paysan. Que faisait-il à Camelot ? Que désirait-il de la part du royaume ? Le jeune homme fronça les sourcils alors que les gardes lui expliquèrent la situation. Ils l'avaient donc trouvé rôdant dans les couloirs du château. Était-il une menace pour le royaume ? Était-il un simple paysan en quête d'un endroit où rester ou bien d'un travail ? Arthur n'en savait rien et se contenta d'observer l'homme pour en savoir plus avant toute conclusion.

Le blond se leva de sa chaise et se dirigea vers l'homme, ses yeux fixés sur lui alors qu'il l'étudiait calmement. Il leva ensuite le regard vers les gardes et leur fit signe de rester à l'écart, mais tout de même près de lui si quelque chose viendrait à se produire. Il posa ensuite son regard sur l'homme qui apparemment se nommait Jehan. Il s'était agenouillé devant lui. Arthur n'aimait pas toutes ses marques de respect. Il se fichait carrément des rangs et des titres. Une personne pouvait avoir n'importe quel titre de noblesse, mais était-elle digne de le porter? Ce qui lui importait à notre Roi était ce que la personne avait à offrir. Bien sûr, son entraînement au jeune homme lui donnait quelques fois un air un peu arrogant, mais cela ne faisait pas de lui quelqu'un imbu de lui-même.

Veuillez vous lever, Jehan.

D'après ce qu'Arthur comprit, l'homme était venu à Camelot pour offrir ses services au Roi. Pas nécessairement une place dans la maison royale, mais un poste au château. Le blond se sentait tout d'abord honoré de voir un paysan désireux de travailler pour son Roi puis il se sentit un peu méfiant. Il n'accordait pas de tel poste à n'importe qui. Plusieurs choses pouvaient avoir lieu à Camelot, comme des rencontres en ce qui concernait la sécurité du royaume. La personne qui occupait le poste pourrait se retourner contre son Roi et informer le groupe auquel elle appartenait pour mener une attaque contre le royaume. Même si Arthur questionnait la personne en ce qui concernait ses intentions, elle pouvait mentir pour obtenir ce qu'elle désirait. Voulant tout de même mieux connaître ce Jehan, le Roi de Camelot décida de le questionner au sujet de ses intentions et de ce qu'il pourrait apporter au château.

Tout d'abord, vous me voyez honoré de vous savoir désireux de m'offrir vos services. Puis-je savoir pourquoi avez-vous choisi Camelot parmi tant d'autres royaumes? De plus, que pourrez-vous apporter au sein de mon château?


Arthur Pendragon



Dernière édition par Arthur Pendragon le Sam 28 Fév - 20:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jehan
avatar
Joueur

PARCHEMINS : 92
ARRIVÉE A CAMELOT : 22/12/2014
MÉTIER : Cuisinier au chateau

Expérience
Combat:
3/1000  (3/1000)
Magie:
2/1000  (2/1000)
Nature:
2/1000  (2/1000)

MessageSujet: Re: Vengeance ou allégeance?   Dim 4 Jan - 16:57



Vengeance ou allégeance?
ft. Jehan Brichot et Arthur Pendragon



Vengeance ou allégeance?
Jehan Brichot & Arthur Pendragon



Le jeune roi m’observait de la même façon que je l’étudiais moi-même. Malgré son jeune âge, il avait l’air d’être quelqu’un de mûr, et malgré un visage soucieux, du moins il me semblait, il avait l’air de savoir ce qu’il faisait. Maintenant que je pouvais le détailler, il ne devait guère être plus vieux que moi… Je me demandai soudain si la mort d’Uther, qui était donc son père, avait-été aussi injuste et si douloureuse que la mienne. La mort d’un parent était toujours douloureuse, mais pas forcément vécu de la même manière. Lui prenait notamment sa place de roi après sa mort… De quoi le roi était-il mort d’ailleurs ? Le jeune homme fit signe à ses gardes de s’éloigner un peu plus le loin. Il était donc prévoyant, mais respectais tout de même ma liberté… Un bon point pour lui, mais un mauvais pour moi, il allait falloir que je ruse.

-« Veuillez-vous lever, Jehan. » Me dit-il gravement.

Encore un bon point pour lui, la plupart des autres rois aurait au contraire exigez qu’un humble paysan tel que moi resterais à terre. Enfin, cela ne voulait rien dire, ce n’était qu’un détail. Chaque détail compte. Me rappelais-je. Je me relevais donc lentement.

-« Tout d'abord, vous me voyez honoré de vous savoir désireux de m'offrir vos services. Puis-je savoir pourquoi avez-vous choisi Camelot parmi tant d'autres royaumes? De plus, que pourrez-vous apporter au sein de mon château? » Questionna le jeune roi.

Je fus surpris par sa première phrase. Comment ma simple demande de services pouvait lui porter autant d’intérêt ? Un bon point de plus pour lui, il savait prendre ce qu’on lui offrait, quoi que ce soit, et en était reconnaissant, apparemment. En revanche, il ne prenait pas les choses à la légère, et il paraissait très consciencieux. C’était un bon roi, j’en étais, même rien qu’en quelques minutes, convaincu, mais qu’en était-il du reste ? En tout cas, j’allais devoir être vraiment convaincant pour parvenir à mes fins. Tout allait se jouer maintenant, et je ne pouvais pas me permettre d’échouer. J’avais tout de même besoin d’argent… Tout ce que je faisais en cet instant, je le faisais pour Léonore, pour nous.

-« Parce que c’est le seul que je connaisse réellement, et dans lequel je me sens en sécurité Monseigneur. J’y ai grandi, et n’en ai jamais connu d’autres malgré que… » Répondis-je, avant d’hésiter.

Il me mettait dans une position vraiment difficile avec cette question.

-« Malgré que j’ai dû me contraindre à le quitter… » Repris-je en baissant les yeux.

Je me remémorais notre départ, qui n’avait été rien d’une contrainte. J’espérais seulement qu’il ne me questionnerait pas plus que cela là-dessus. Sinon je serais certainement contraint de lui raconter pourquoi nous étions partis… Que pourrais-je lui apporter ? En voilà une question… Doutait-il de mes capacités ? C’était son premier mauvais point. Finalement, c’était plus amusant que ce que je ne le pensais…

-« Ce dont vous aurez besoin ici monseigneur… Je ferais ce qu’il vous conviendra, je sais m’adapter. Je sais cuisiner, plus particulièrement la pâtisserie. J’ai un lien particulier avec les animaux. Je connais également de nombreuses plantes médicinales. Et je suis robuste. Mais ce dont je suis capable n’a pas grande importance. Je saurais prendre ce qu’il y aura, quoi que ce soit. Mais c’est à vous que je veux offrir mes services mon roi… » Annonçais-je en toute franchise.

Ma dernière phrase en était peut-être une de trop… Il n’allait que s’interroger plus encore. Ou alors il serait flatté ? Non, j’aurais mieux fait de me taire, j’en avais trop dit… Enfin ce qui était fait, était fait. Il ne me restait plus qu’à voir comment il réagissait à tout cela. Parce que je devais reconnaître que ma demande était plutôt… étrange. Pour tout avouer, je ne m’attendais pas à cette question, du moins pas de cette façon.




made by lizzou




Dernière édition par Jehan le Jeu 22 Jan - 11:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Vengeance ou allégeance?   Dim 11 Jan - 19:58

Arthur marchait lentement autour de ce paysan, l'observant attentivement, voulant savoir qui il était et ce qu'il désirait offrir à Camelot. Jehan n'avait pas tort. Arthur respectait énormément la liberté des autres. Il était aussi très jeune, quelques vingtaine d'années. Après que le Roi de Camelot lui ait demandé de se lever, le jeune homme aux pieds d'Arthur s'exécuta. Le blond n'avait pas encore dit un mot et observait toujours Jehan. Il appréciait ce qu'on lui offrait et ne demandait rien en retour. Il pouvait être dur avec Merlin, son serviteur personnel, mais il appréciait ses services. Leurs chamailleries n'étaient qu'amicales à présent. Au tout début, les deux hommes ne se sont pas très bien entendu. Arthur était jeune et arrogant. Il s'en était prit à Merlin. Avec le temps, il a murit et il est venu à apprécier le jeune homme, à le considérer comme un ami.

Le paysan ouvrit la bouche et expliqua pourquoi il avait choisi Camelot parmi tant d'autres royaumes. D'après ses dires, le royaume des Pendragon était le seul qu'il connaisse et le seul dans lequel il se sentait en sécurité. Il avait un bon point. Lorsque l'on a grandit dans un endroit, on cherche toujours à y revenir. L'entendre dire qu'il s'y sentait en sécurité faisait plaisir à Arthur. La seule chose qu'il voulait était que ses sujets vivent dans un royaume où il n'y aura pas de peur. La phrase de Jehan fut coupée, comme s'il hésitait à dire quelque chose. Puis il se reprit et ajouta qu'il avait été contraint à quitter Camelot. Cela éveilla un questionnement chez le jeune Roi. Un air qui en disait long sur ce qu'il pensait s'afficha sur son visage. Ses traits s'étaient adoucis et une lueur d'incrédulité mêlée à de l'inquiétude brillait dans ses yeux alors qu'il écoutait Jehan.

Pourquoi avait-il été obligé de le quitter ? Le Roi Uther, fut la première réponse qui vient à l'esprit d'Arthur. Ou peut-être bien pour une autre raison. L'ancien Roi avait fait de terribles choses. D'autres peuples en voulaient au jeune Roi pour les fautes de son père pour le simple fait d'être son fils. La plupart d'entre eux étaient convaincus qu'Arthur ferrait les mêmes erreurs que son père, car il a été élevé par lui. Mais le jeune Roi était différent. Il ne ferrait pas les mêmes erreurs que l'ancien Roi de Camelot, du moins il l'espérait. Il ne le questionna pas plus à ce sujet, pensant qu'il rouvrirait une blessure.

Arthur ne doutait en aucun cas des capacités du paysan. Il savait que des personnes de ce rang pouvaient apporter d'énormes choses à Camelot. Ils faisaient vivre le royaume. Sans eux, il n'y aurait pas de territoire et sans eux, il n'y aurait pas de Roi pour le diriger. Le Pendragon était plutôt curieux de savoir ce qu'il avait à apporter au château. Il n'eut pas à attendre bien longtemps que Jehan lui expliqua ce qu'il était capable de faire. Il savait cuisiner, plus particulièrement la pâtisserie. Justement, la cuisinière avait besoin de personnel à la cuisine. Il connaissait aussi de nombreuses plantes médicinales. Les choses commençaient se compliquer. Gaius et Merlin faisaient une excellentes équipe pour s'occuper des malades. Ils n'avaient besoin de personne d'autres, ces deux-là.

Non, non... Arthur brisa le silence après que le jeune homme lui ait expliqué ce qu'il savait faire. Le Roi avait cessé de marcher et avait déposé le dessus de sa main sous son menton d'un air pensif. Ce que vous savez faire a une très grande importance pour moi. Je veux vous donner un poste dans lequel vous vous sentirez à l'aise. Vous comprenez ? Entendre Jehan lui dire qu'il voulait travailler pour lui le flattait grandement. Il ne se sentait pas offusqué, bien au contraire. Entendre que ses sujets étaient prêts à travailler pour lui était toujours agréable.


Arthur Pendragon



Dernière édition par Arthur Pendragon le Sam 28 Fév - 20:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jehan
avatar
Joueur

PARCHEMINS : 92
ARRIVÉE A CAMELOT : 22/12/2014
MÉTIER : Cuisinier au chateau

Expérience
Combat:
3/1000  (3/1000)
Magie:
2/1000  (2/1000)
Nature:
2/1000  (2/1000)

MessageSujet: Re: Vengeance ou allégeance?   Jeu 22 Jan - 11:42



Vengeance ou allégeance?
ft. Jehan Brichot et Arthur Pendragon



Vengeance ou allégeance?
Jehan Brichot & Arthur Pendragon



Le roi tournait autour de moi, attentif. Il paraissait aussi soucieux, voire plus, que je ne l’étais moi-même. Rien qu’en le voyant quelques secondes, il n’était pas difficile de s’apercevoir que c’était quelqu’un de consciencieux, qui réfléchissait beaucoup, peut-être trop même. Après mon explication, son air soucieux s’accentua encore, et quelques instants, je regrettai de l’avoir informer que j’avais dû quitter Camelot. Parfois, être franc et direct pouvait porter préjudice, même si c’est avant tout une qualité humaine.
Lorsque je lui annonçai finalement ce dont j’étais capable, il posa sa tête sur main, l’air pensif. Et je me demandais à cet instant ce dont il se souciait… De lui, de moi ? Du pourquoi j’étais-là, du danger que je pouvais représenter pour Camelot ? Ou tout simplement de ce qu’il allait pouvoir me proposer ? Toujours est-il qu’il était tellement profondément perdu dans ses réflexions que je pourrais dire n’importe quoi, je n’étais pas même sûr qu’il le comprenne réellement.

-« Ce que vous savez faire a une très grande importance pour moi. Je veux vous donner un poste dans lequel vous vous sentirez à l'aise. Vous comprenez ? » Me dit-il finalement.

Je n’étais pas certain de la sincérité de ses paroles, il devait plutôt réfléchir à la manière d’un roi, de façon technique… Et pourtant, lorsque nos regards se croisèrent, ce que je lus dans son regard n’avait rien d’un regard comme celui-ci. J’ignorais encore s’il était un bon roi, mais je voyais déjà en lui un homme bon… Parce que je n’avais pas l’impression à cet instant de parler à un roi, mais d’homme à homme, aussi étrange que cela pouvait paraître. Et je me demandais un instant, s’il ne me fallait pas être sincère moi aussi… Un court instant, je manquai même d'avouer ma passion pour la fauconnerie. Puis je me re-saisis. C'était un roi, un noble, je n'étais qu'un paysan, et ce n'était pas cet homme-là qui allait changer les chose. A quoi bon ? « Ne le juge pas seulement en tant que roi, mais en tant qu’homme… Essaie de voir plus loin que son aspect, de voir au plus profond de lui. » La voix de Léonore résonna encore en moi. Facile à dire, plutôt qu'a faire! Je ne pouvais faire cela en quelque seconde, et ce ne serait pas facile, il avait l'air assez renfermé. Je devais pour cela trouver la meilleure place, seulement, cela ne tenait pas qu'a moi. Et le jeune roi avait l'air bien décidé à ce que je fasse mon choix. Ce qui n'était pas plus mal, je ferais bien d'en profiter...

Je songeais à Merlin, qui m'avait expliqué qu'il travaillait lui-même comme serviteur pour le roi, et avec un certain Gaïus, qu'il lui ramassait justement des plantes médicinales. Travailler avec lui m'aurait plus, mais d'une part ils n'auraient donc pas besoin de moi, et je n'étais pas certains que c'était la meilleure solution. Non, cuisiner me paraissait mieux. Remettre les mais à la pâte me plairait, J'avais toujours aimé cela. Et ça me rappellerait ma jeunesse. Puisque c'était Léonore qui s'occupait de la cuisine pendant que je m'occupais du reste désormais, et que nous n'avions de toute façon plus les moyens de se permettre la pâtisserie. Et ça me paraissait être un bon poste vis-à-vis de mon objectif, que je n'oubliais pas.

-« Je vous remercie de vous souciez de moi monseigneur. Dans ce cas, je serais honoré de pouvoir utiliser mes mains à votre service pour vous préparer vos repas, si cela vous convient. J'ai fais cela toute ma jeunesse et j'espère ne pas vous décevoir. » Annonçais-je finalement dans un signe de tête respectueux.

Pour une première rencontre, il était différent de ce que j'imaginais. Très différent même. Si je n'avais pas été l'humble paysan que j'étais, au lieu de tout ce manège, j'aurais peut-être même aimé parler avec lui. Et je me surprenais moi-même à l'apprécier. Mais les choses étaient faites ainsi, et il était trop tard pour reculer maintenant...



made by lizzou




Dernière édition par Jehan le Dim 1 Mar - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Vengeance ou allégeance?   Dim 1 Mar - 3:08

Arthur était effectivement du genre à réfléchir beaucoup, ce qui lui donnait un air quelque peu renfermé, mais il était quelqu'un d'aimable. Les gens ne semblaient pas avoir peur de s'approcher de lui. À croire que l'énergie qui s'émanait de lui était chaleureuse. Le blond pensait à ce qu'il devait faire, ce qu'il désirait, ce qui était bien pour son peuple et ce que celui-ci avait besoin. Le Roi de Camelot pesait toujours le pour et le contre d'une situation avant de décider quoi que ce soit. Il lui arrivait parfois d'en discuter avec des personnes en qui il avait confiance. Celles-ci n'hésitaient pas à le lui dire quand quelque chose allait contre ce qu'elles croyaient être juste. Lorsqu'elles le faisaient, Arthur prenait en compte leurs opinions et revoyait les choses. Bien entendu, il pouvait arriver à Arthur de faire des erreurs, il était un humain comme tout le monde.

Il se tut, lançant ainsi la balle dans le camp de l'homme présent devant lui pour qu'il choisisse le poste qu'il désirait occuper, l'observant toujours aussi intensément et silencieusement, essayant de comprendre pourquoi il était à Camelot et ce qu'il désirait réellement. Le jeune Roi n'avait aucune idée de ce que Jehan choisirait, mais il espérait qu'il choisisse une occupation dans laquelle il se sentirait à l'aise. Comme la cuisine ou bien les plantes, même si Merlin et Gaïus n'avaient besoin de personne pour les aider. Arthur n'eut pas à attendre bien longtemps avant que Jehan ne se décide à lui répondre.

La cuisinière a justement besoin de personnel. Elle sera heureuse de savoir quelqu'un dans les cuisines du château pour l'aider. Je veux bien vous croire si vous dîtes avoir fait cela toute votre jeunesse. Je ne pense pas que vous me décevrez si c'est quelque chose que vous êtes habitué de faire.

La réponse de Jehan arracha un sourire à Arthur qui lui offrit un léger hochement de tête à la positive pour le remercier d'offrir ses services. Le Roi avait bien hâte de voir sa tête dans les couloirs du château et de découvrir ce qu'il savait faire. En lui disant cela, Arthur venait tout juste de lui accorder le poste et lui avait fait savoir qu'il avait confiance en ses compétences.

[HRP : C'est court, je suis désolée. :/ Je suis en manque d'inspi en ce moment.]


Arthur Pendragon

Revenir en haut Aller en bas
Jehan
avatar
Joueur

PARCHEMINS : 92
ARRIVÉE A CAMELOT : 22/12/2014
MÉTIER : Cuisinier au chateau

Expérience
Combat:
3/1000  (3/1000)
Magie:
2/1000  (2/1000)
Nature:
2/1000  (2/1000)

MessageSujet: Re: Vengeance ou allégeance?   Mer 1 Juil - 16:54

Jehan a écrit:


Vengeance ou allégeance?
ft. Jehan Brichot et Arthur Pendragon



Vengeance ou allégeance?
Jehan Brichot & Arthur Pendragon



J'avais donc trouvé satisfaction auprès du roi, et la proposition que l'on m'avais faites étais des plus intéressantes: d'une part, c'était une pratique qui me tenait à coeur, et je n'en avais au départ pas demander autant, et d'autre part, j'allais non seulement pouvoir surveiller le jeune roi, mais de plus, une fois mon jugement terminé et si je le jugeais nécessaire, il me serait facile d'éliminer le roi avec ce poste...

Je saluais donc le roi avec courtoisie et quittais la grande salle avec satisfaction. J'allais sans plus attendre rendre visite aux cuisines pour prévenir de mon arrivée, et si la cuisinière me parût peu accueillante, j'eus au moins la certitude que je pourrais travailler en toute tranquillité, et en autonomie, ce qui me convenait parfaitement. L'on me confirma que je commençais dès le lendemain et je m'en retournais à mon logis, serein.

Fin de ce rp

PS:
 


made by lizzou


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vengeance ou allégeance?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vengeance ou allégeance?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-