Partagez | 
 

 Qui craint la grande méchante cuisinière?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Qui craint la grande méchante cuisinière?   Jeu 30 Oct - 19:14

La nuit était plutôt sombre, sans étoiles, le ciel couvert était plutôt menaçant. La pluie allait certainement s'abattre très prochainement sur le royaume de Camelot. Gauvain venait de finir son service. Il avait été de garde sur la première moitié de la nuit. On ne pouvait pas dire qu'il aimait vraiment cela mais il fallait bien continuer à veiller au grain pendant que les autres dormaient et il était normal que se soit pas toujours les mêmes qui s'y collent. Pourtant cela le faisait toujours râler quand c'était à son tour. Il avait bien tenter d'échanger avec d'autres chevaliers mais aucun n'avait accepter. Faut dire que cela était plutôt courant que Gwaine cherche à échapper à certaines obligations dû à son rang. A force sa réputation l'avait précédé et plus personnes n'acceptait à changer ses gardes avec lui.

Et puis l'inconvénient majeur aux yeux du chevalier de ses gardes nocturne était qu'elles étaient longues, ennuyeuses et que cela lui creusaient l'appétit. Ne rien faire lui donnait systématiquement faim. Combien de fois avait il éviter de justesse de se faire prendre par la cuisinière depuis qu'il était au château? Il ne les comptait même plus. Un jour il finirait par s'attirer de sérieux ennuies mais cela le faisait sourire à l'heure actuelle. Il aurait cependant du mal à rester crédible devant le roi si jamais la matrone venait à se plaindre de ses intrusions quasi quotidienne dans sa cuisine. Cependant connaissant notre gaillard cela ne devrait pas étonner le souverain. Pourtant ce soir là, alors que sa garde venait de se terminé, le grand brun ignorait encore qu'il était sur le point de se retrouver dans les ennuis jusqu'au cou.

En effet, commençant à cerner le personnage qu'était Gwaine, la matronne avait été informé que le chevalier était de garde cette nuit. Se qui signifiait qu'à la relève il irait faire un tour dans les cuisines. Seulement étant prévenue, la maîtresse des lieux avait prévu d'aller y faire un tour pendant que son voleur se goinfrerait histoire de le prendre sur le faite. Ne se doutant de rien, le chevalier se rendit donc sur les lieux du crime et ouvrit quelques placards afin de se servir allègrement. Ainsi un morceau de poulet rôtie, de fromage et de pain se retrouvèrent rapidement dans une assiette. Mais le must était pour le désert. Une superbe tarte aux pommes. Dégustant ses mets, Gauvain salivait d'avance sur le désert.
Revenir en haut Aller en bas
Allyn
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 131
ARRIVÉE A CAMELOT : 12/10/2013
MÉTIER : Serviteur

Expérience
Combat:
0/1000  (0/1000)
Magie:
5/1000  (5/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Qui craint la grande méchante cuisinière?   Jeu 30 Oct - 21:35

Il était tard. Le ciel à l'extérieur était sombre, trop sombre, beaucoup trop sombre. Il n'y avait pas d'étoiles et la pluie semblait se rapprocher de plus en plus vers Camelot. Mais un jeune homme n'en avait que faire du ciel sombre. Il était à l'intérieur du château de Pendragon, terminant ses tâches de la soirée. Allyn revenait de servir le diner d'un noble et devait aller porter les plats à la cuisine. Ce n'était pas le travail le plus plaisant du monde, mais c'était mieux que rien. Il travaillait pour son Roi, avait un toit où vivre et de la nourriture dans son estomac. Il n'était pas aussi bien nourri qu'une personne de rang supérieur au sien, mais il pouvait se nourrir. Ne sachant pas se battre, Allyn n'a pas pu devenir un Chevalier. Il ne lui restait plus que quelques options, les emplois qu'occupaient les paysans. Au moins, Camelot ne traitait pas les serviteurs comme des esclaves. Bon, enfin, tout dépendait de la personne qui réclamait ses services, car certaines personnes les traitait comme tel.

Le jeune homme entendait des tintements et des bruits sourds alors qu'il approchait la cuisine. Il se demanda qui pouvait bien y être à cette heure-ci. À vrai dire, la cuisinière était souvent dans cette pièce, mais d'autres personnes pouvaient y être. Comme les serviteurs qui s'occupaient du château ou bien... Au même moment où il pénétra la pièce, les yeux bleus d'Allyn se posèrent sur un homme, un Chevalier, sans aucun doute si on se fiait à son armure. Il mangeait ce que la cuisinière avait préparé. Un léger sourire se dessina sur les lèvres du sorcier serviteur alors qu'il déposa les plats qu'il tenait dans ses mains sur une pile de couverts pour les laver. Il ne pouvait pas en vouloir au Chevalier qu'il ne connaissait pas vraiment, l'ayant seulement croisé dans les couloirs du château. La cuisinière préparait de bons plats, mais elle avait un caractère. Il valait mieux ne pas l'énerver.


Je ne voudrais pas voir la cuisinière vous faire sortir de la cuisine à grand coups de poêlon. C'était, bien entendu, dit sur un ton de plaisanterie. Allyn ne voulait quand même pas manquer de respect à un Chevalier, lui qui n'était qu'un simple serviteur sans droit.

Au même moment où l'image de la cuisinière frappant le brun à coup de poêlon pensée traversa l'esprit du jeune homme, il entendit des pas se diriger vers eux. C'était sûrement elle qui revenait dans la cuisine et elle ne serait pas contente de voir l'homme s'empiffrer des plats qu'elle a préparé. Allyn se figea un moment, essayant de penser à quelque chose qu'il pourrait faire pour sauver la peau du brun pour ne pas être la victime du courroux de la femme.


On m'avait prévenu que vous viendriez. Ouste ! Allez sortez de ma cuisine !

Soudain une voix de femme s'éleva et fit sursauter le sorcier serviteur qui laissa échapper une exclamation de surprise, se retournant pour lui faire face, un air gêné déformant son visage. Il fallait qu'il trouve une excuse et vite s'il voulait sauver le Chevalier de la situation. La première chose qui lui vient à l'esprit fut de mettre la faute sur lui pour ne pas qu'il s'attire des ennuis. Allyn avait déjà pu être dans la cuisine et l'homme lui avait demandé quelque chose, c'était tout à fait probable. Mais il savait que c'était faux, car le blond l'a surprit sur le fait.

Je... C'est ma faute, madame. Messire désirait quelque chose à manger et je l'ai fait sans votre accord. Je m'en excuse.
Revenir en haut Aller en bas
 

Qui craint la grande méchante cuisinière?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Qui n'a pas peur de la grande méchante louve?
» Mighty Sparrow fè yon bèl chante: Barack the magnificent
» Un oiseau qui chante....
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-