Partagez | 
 

 Le temps d'une discussion (feat. Arthur Pendragon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Le temps d'une discussion (feat. Arthur Pendragon)   Ven 11 Avr - 19:31

Merlin courrait dans les couloirs du château, comme à son habitude il s'était réveillé en retard ce matin et avait dû se préparer et déjeuner en moins de temps qu'il le faut pour dire "magie". Sans le faire exprès, le serviteur du prince bouscula quelque chevaliers et gouvernantes qui se trouvaient sur son chemin et malgré ses excuses, il se fit insulter par ton les noms par ceux-ci. Malheureusement, même s'il le voulais le jeune sorcier ne pouvait s'arrêter pour leur faire des excuses plus longues parce que sinon, il savait qu'Arthur finirait par s'impatienter et que lorsqu'il arriverait, il se ferait très certainement punir. Heureusement pour Merlin, malgré les obstacles qu'il réussit avec brio à passer, à savoir une Gwen en furie parce qu'il avait oublié leur rendez-vous la veille et une Anna De Gaels qui lui demandait le programme d'Arthur de la journée, il arriva finalement dans la suite du prince. Prit dans son hélant, le valet oublia de frapper à la porte et l'ouvrit brusquement. Il eu tout juste le temps de voir les yeux d'Arthur lever vers lui qu'il ressorti de la chambre aussi vite qu'il en était entré et prit cette fois la peine de frapper à la porte. Il ouvrit doucement celle-ci avec un sourire d'excuse à Arthur qu'il savait inutile, il n'arriverait certainement pas à l’attendrir de cette manière. En fait, alors qu'il refermait lentement la porte derrière lui, il ferma ses yeux, attendant la réplique du roi, se demandant si pour une fois, Arthur lui ferait grâce... Il savait cela pratiquement impossible et ouvrit alors brusquement les yeux, décidé à éviter la punition. Merlin réagit si vite qu'il se prit les pieds dans une chaise et réussit à se rattraper à la table, cependant il ne pouvait échapper au regard du prince et alors qu'il le vit sur le point de parler. le jeune sorcier ne pu s'empêcher d'ouvrir sa bouche pour lui faire oublier l’incident.

"-Arthur ! L'appela-t-il en guise de bonjour, désolé pour le retard, mais Gaius avait besoin de moi pour aller cueillir quelque plantes et dans la forêt je n'ai pas pu m'empêcher de m'arrêter pour observer les arbres. Vous savez à quel point j'aime les arbres ? Je les trouvent magnifiques ! Et puis sur le chemin du retour j'ai croisé Guenièvre et Dame Anna et elles les aimes beaucoup elles aussi ! Vous le saviez, moi non, et nous avons discuté touts les trois des arbres, nous n'avons pas vu le temps passer et..."


Plus il parlait, plus Merlin se sentait ridicule et perdu, il referma ses yeux en sachant qu'ils n'éviteront pas une énième dispute sur son retard.

"-Mais vous aussi vous aimez les arbres, non ? Tenta tout de même de demander le serviteur."
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Le temps d'une discussion (feat. Arthur Pendragon)   Jeu 1 Mai - 15:28

Le temps d'une discussion
Le Roi Arthur était réveillé. Pas en train de se rendormir en attendant que Merlin arrive avec le petit déjeuner, se prélassant dans son grand lit, ne voulant pas se lever. Même si Arthur aimait bien rester au lit le matin, il avait des responsabilités envers le royaume et il fallait se lever. Oui, il était tout habillé, en plus, installé à son bureau près de la fenêtre menant sur l'entrée du grand château blanc de Camelot juste à côté de son lit dans ses appartements, tenant une feuille de parchemin dans ses mains, l'étudiant attentivement. Encore une fois, Merlin s'était réveillé en retard. Comme à son habitude. Arthur n'a jamais comprit pourquoi le sorcier avait cette fâcheuse habitude. Il ne s'est plus posé de question avec le temps et a apprit à faire avec même si son retard l'irritait grandement. Il n'était pas juste irrité, il était même inquiet pour son valet, parce que oui, il fallait l'admettre, Arthur tenait énormément à Merlin. À force de se côtoyer, ils sont venus à s'apprécier et à se considérer comme étant amis même si leurs rangs sociaux interdisaient une telle relation entre un Roi et un serviteur.

C'est alors qu'il entendit une porte s'ouvrir sans qu'il ait donné son accord. Il leva le regard de son travail juste à temps pour rencontrer celui de Merlin qui avait fait éruption dans la pièce. Ce dernier semblait honteux d'avoir entré sans que le Roi lui ait dit qu'il pouvait le faire. Arthur n'eut pas le temps de dire une phrase qu'il est ressorti pour frapper à la porte. Il dit à la personne de l'autre côté qu'elle pouvait entrer et vit une fois de plus son serviteur personnel. Le Chevalier était soulagé de voir que Merlin allait bien. C'était une chose de réglée. Sauf que cela ne changeait pas le fait qu'il était mécontent que le jeune homme soit en retard bien qu'il en avait l'habitude depuis quelques années.

Merlin avait l'air de bien vouloir éviter la punition. Quelle punition? Ah, oui. Beaucoup plus de corvées que d'habitude. Jamais Arthur ferrai de mal à quelqu'un simplement pour avoir été en retard. Il était plutôt du genre tolérant, il comprenait que ce genre de chose puisse arriver, mais avec Merlin c'était très souvent. Malgré sa fâcheuse habitude, il était tout de même un excellent serviteur, probablement le meilleur qu'il a jamais connu. Il le vit se prendre dans une chaise et se rattraper à la table. Très maladroit et idiot, oui très maladroit et idiot, se dit Arthur alors qu'il ouvrit la bouche pour parler, mais Merlin ne lui en lassa pas le temps et prit la parole en premier.

Arthur ! Désolé pour le retard, mais Gaius avait besoin de moi pour aller cueillir quelque plantes et dans la forêt je n'ai pas pu m'empêcher de m'arrêter pour observer les arbres. Vous savez à quel point j'aime les arbres ? Je les trouvent magnifiques ! Et puis sur le chemin du retour j'ai croisé Guenièvre et Dame Anna et elles les aimes beaucoup elles aussi ! Vous le saviez, moi non, et nous avons discuté tous les trois des arbres, nous n'avons pas vu le temps passer et... Mais vous aussi vous aimez les arbres, non ?

Bon sang! Il avait tout dit d'un trait sans même reprendre son souffle. J'espère qu'il sait que cela sert à rien de trouver une excuse pour éviter la punition? Se demanda Arthur alors qu'il l'observait d'un air perplexe. Bien sûr que Merlin devait savoir que cela servait à rien. Il connaissait Arthur depuis de nombreuses années. Il savait quel genre de personne il était. Il pouvait tout aussi bien être borné que changer son idée si les arguments étaient assez convaincants. Il secoua la tête pour ensuite lui répondre, lui lançant une de ses remarques cinglantes bien à lui en réponse à son serviteur. Bien sûr qu'il lui demandait d'arrêter de parler. Il parlait pour rien dire et c'était très agaçant pour lui. À vrai dire, cela irritait et amusait Arthur dans un certain sens parce que c'était son serviteur personnel qui le faisait. Mais personne devait le savoir.

Merlin... Arrête de parler, cela sert à rien. En réponse à ta question, oui, j'aime les arbres.


Arthur Pendragon



Dernière édition par Arthur Pendragon le Lun 19 Mai - 3:05, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le temps d'une discussion (feat. Arthur Pendragon)   Sam 3 Mai - 0:51

Merlin arrêta de gigoter dès qu'il entendit la voie de son prince. Celui-ci semblait plus désespéré par la situation qu'énervé mais le serviteur d'Arthur voyait bien que ce dernier n'allait pas tarder à exploser s'il ne s'excusait pas dans la minute qui suivrait.

"-Veuillez m'excuser pour mon retard sire, fit le sorcier en se courbant devant son maître, je suis navré de vous avoir fait attendre. Cependant si cela peut vous consoller j'ai donc croisé Guenièvre et..."

Zut, exactement le sujet de discussion qu'il fallait éviter ! Merlin savait que le sujet au nom de Guenièvre était très sensible pour Arthur. Pourtant, pour une raison qu'il ignorait, le meilleur ami de la jeune fille était persuadé qu'un jour ou l'autre, Guenièvre deviendrait reine en épousant son autre meilleur ami. Maintenant qu'il y pensait, Merlin avait l'impression de tenir la chandelle entre les deux ! Quand ça n'était pas Arthur qui lui demandé les goûts de Guenièvre, c'était sa meilleure amie qui le faisait lorsqu'elle voulait faire une surprise à son prince ! Merlin soupira de solitude en repensant à l'histoire qu'il aurait pu vivre avec Freya. Depuis sa rencontre avec son premier amour et la mort de celle-ci, il n'avait toujours pas réussit à l'oublier et à se trouver une nouvelle petite amie. "Petite-amie" ? Ce mot lui faisait rire. Durant un temps, il avait crut avoir des sentiments pour Morgana lorsqu'ils partageaient le secret des pouvoirs de celle-ci. Mais finalement, c'était uniquement de l'affection et une grande amitié pour la jeune femme qu'il avait connu. Maintenant elle était son ennemi juré, celle qu'il devait abattre pour sauver Arthur et le royaume. Et avant Morgana, il y avait eu Guenièvre avant qu'elle se rende compte de ses sentiments pour le prince. Ils s'étaient même embrassés lorsque merlin avait été sur le point de mourir il y a maintenant si longtemps ! Et puis aujourd'hui, après avoir laissé passer sa chance avec trois filles, il se retrouvait tout seul. Le sorcier se senti fatigué tout à coup. Devoir cacher sa véritable identité à Arthur n'était pas une tâche facile. Il avait eu plusieurs fois envie de lui révéler la vérité mais à chaque fois il se souvenait qu'Arthur pourrait très bien le mettre au bûché dès qu'il apprendrait tout. Il en était arrivé à un point où il devait mentir à ses deux meilleurs amis, le prince Arthur et Guenièvre. Il se demandait si un jour, il aurait le courage de tout leur raconter ? Plongé dans se pensés, il avait presque oublié qu'il était censé s'occuper d'Arthur. Il sursauta en revenant à la réalité et se dépêcha de commencer ses premières tâches de la journée.

"-Arthur ! Je suis vraiment désolé ! S'excusa une énième fois Merlin en reprenant ses esprits, je vais de ce pas ranger votre chambre !"

Et bien sûr, Merlin ne remarqua pas un bous de drap qui était posé sur le sol et fit une énième bêtise en se prenant les pieds dedans. Le drap s’emmêla entre ses pieds et il alla s'écrouler sur le bureau d'Arthur, là même où était posé ses parchemins sur lesquels il était en train de travailler. Il cogna violemment son menton contre contre le bureau lors de sa chut.

"-Aï !"
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Le temps d'une discussion (feat. Arthur Pendragon)   Dim 25 Mai - 22:23

Le temps d'une discussion
Juste ce qu'il lui fallait à notre Roi. Une bonne dose de Merlin ce matin. Il était perdu dans ses pensées de on ne sait quoi. Il ne voulait pas d'un serviteur planté là à ne rien faire alors que du travail l'attendait. Il ne se ferra pas tout seul. Il fallait bien que quelqu'un le fasse. Arthur le ferrait, il n'était pas si grosse tête qu'il en avait l'air, mais un noble s'occupant de tâches strictement réservés aux serviteurs était très mal vu. De plus, il aimait bien avoir Merlin à ses côtés alors qu'il s'occupait d'affaires d'État. Des excuses à n'en plus finir, une remarque à propos de Guenièvre, la femme qu'il aimait et en plus son serviteur qui se prend les pieds dans les draps qui pendent du lit. Il vint se cogner sur la table de travail où Arthur était installé juste lorsqu'il s'est décidé à se mettre au travail, renversant les parchemins, plumes et l'encrier tout partout sur la table, les papiers importants et le sol.

Arthur se leva brusquement, vivement, de sa chaise pour éviter d'être taché d'encre noire, mais en vain. Il en avait partout sur ses pantalons bruns, son chandail rouge vif et ses mains. Le liquide était froid, collant et visqueux. Plus le Roi essayait de l'enlever, plus il l'étendait là où ses mains se promenaient pour nettoyer le gâchis. Il secoua la tête, levant les yeux pour lancer un de ses regards noirs en direction de Merlin. Au même moment où il les leva, il ne vit pas son serviteur. Mais où était-il? Ses yeux balayèrent la grande pièce rapidement à la recherche de son valet personnel. Le bruit sourd qu'il a entendu juste avant de lever les yeux, c'était le jeune homme maladroit qui s'était cogné sur sa table de travail. Il venait de faire une violente chute. Était-il blessé? Alors que cette pensée traversa son esprit, l'air contrarié d'Arthur disparu rapidement pour laisser place à de l'inquiétude. Les deux jeunes hommes se chamaillaient, mais ce n'était nullement de la haine. Ils se respectaient bien trop pour cela. C'était leur façon bien à eux de démonter leur affection envers l'un et l'autre.

Le Roi de Camelot se pencha pour regarder en-dessous de l'endroit où il travaillait, prenant appuis sur sa main sur la surface lisse de la table. Lorsque ses yeux rencontrèrent le sol, la première chose qu'il vit se présenta à lui. Merlin. Il roula des yeux et se releva pour se tenir debout. Il contourna l'obstacle qui était au travers de son chemin et prit la main de son ami pour l'aider à se relever, vérifiant discrètement s'il se portait bien. Il semblait bien aller, juste assommé violemment. Ce n'était pas la première fois que le sorcier se prenait les pieds dans quelque chose dans ses appartements. C'était généralement dans cette pièce qu'Arthur avait l'honneur de voir quelques unes des maladresses de son valet personnel.

Ce que tu peux être idiot, lui dit-il avec un sourire moqueur se dessinant sur ses lèvres, secouant la tête doucement alors qu'il aidait Merlin à retrouver son équilibre.


Arthur Pendragon

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le temps d'une discussion (feat. Arthur Pendragon)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps d'une discussion (feat. Arthur Pendragon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» On dirait que rien n'a vraiment changé... Ft Arthur Pendragon et Merlin
» Guenièvre Pendragon
» Discussion entre Arthur et Emma / Rose prend l'air
» Arthur Pendragon ❧ Great King of Camelot [terminée]
» [TERMINÉ][6 novembre 1990] Pub... and Go! • Feat Arthur Kirkland
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-