Partagez | 
 

 Le hasard tout simplement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Le hasard tout simplement    Ven 13 Déc - 23:07

Le hasard tout simplement
Un jeune homme blond d'une vingtaine d'années marchait tranquillement dans les rues et ruelles de la ville basse de la citadelle du royaume de Camelot qui appartenait à la famille Pendragon. C'était là que la plupart des habitants résidaient. Il y avait quelques petites maisons entassées les unes sur les autres sans aucune prétention. Elles étaient suffisantes pour pouvoir abriter des villageois. Ce n'était rien de bien luxueux, ils ne pouvaient pas vraiment se le permettre. L'essentiel c'était qu'ils avaient un toit sous leur têtes. Par contre, ce l'était bien plus à l'intérieur du château. Le Roi de Camelot et les nobles y habitaient. Ils pouvaient se permettre un peu plus de choses grâce à leur rang social. Il y avait aussi une tonne de gens à l'extérieur des murs de la forteresse, ce qui créait un brouhaha infernal, tout le monde parlait en même temps, mais c'était là la preuve que la journée battait son activité. Il y avait des marchands, des paysans qui faisaient quelques commissions et d'autres qui travaillaient. Le soleil pointait le bout de son nez par moments alors que les journées se faisaient un peu plus sombres et froide à mesure que l'hiver approchait à grand pas. L'homme qui se baladait dans les rues et ruelles était nul autre que le prince et futur seigneur du royaume, Arthur Pendragon.

Ce fut une très longue matinée à rester à l'intérieur à s'occuper d'affaires d'État. Le père d'Arthur, Uther Pendragon, n'était pas en mesure de s'en occuper. Il était vivant, mais inconscient, victime d'un puissant sortilège magique, et il s'éteignait lentement à petit feu. C'est donc son fils qui a prit la charge du royaume. Il était le seul à pouvoir le faire. En fait, il y avait la Dame Morgane qui pouvait, elle aussi. Elle était sa demi-sœur donc une héritière du royaume si le Roi venait à mourir, sauf si Arthur réclamait la couronne. Ce dernier était un homme, bien évidement et le sexe masculin avait priorité aux femmes pour devenir souverain en ces temps lointains. De plus, il était nommé Prince Héritier selon la loi du royaume. Si Morgane et sa demi-sœur, Morgause, voulaient le trône, il faudrait qu'elles le prennent de force ou bien qu'elles tuent Arthur. Les deux femmes étaient des puissantes sorcières et des femmes intelligentes. Elles trouveraient certainement un moyen comment prendre la couronne.

Arthur faisait sa promenade habituelle dans la ville basse pour vérifier si tout allait bien chez son peuple pour faire le compte rendu des choses et être capable de déterminer la meilleure décision à prendre pour son peuple. Il pensait qu'il se devait d'être près de son peuple, de lui montrer qu'il pouvait avoir confiance en lui. Mais le jeune homme pensait que ses preuves furent très bien prouvées en allant dans le camp de l'ennemi et les protéger du danger quoi qu'il en coûte. Il avait beau aider à s'occuper du royaume. Le diriger était tout autre chose. Ce sera beaucoup de travail pour le Pendragon pour faire en sorte qu'il en était digne.

C'est à ce moment qu'il sentit du mouvement tout près de lui. Il ne pouvait dire par contre, mais il savait que c'était quelqu'un qui était dans son espace personnel. Il se redressa, alerté et surpris pour avoir le temps d'apercevoir la silhouette d'une personne tout près. Il ne sut dire qui c'était, l'événement qui eut tout juste lieu était beaucoup trop rapide pour ses yeux encore vifs.


Arthur Pendragon



Dernière édition par Arthur Pendragon le Dim 18 Mai - 17:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le hasard tout simplement    Dim 15 Déc - 12:54

La jeune Katerina était vêtu de sa longue robe verte, toujours les cheveux détachés long, bouclé. La jeune magicienne n'ayant pas de travail pour le moment décida donc d'aller dans la villes basses. Elle était réputé en tant que servante du roi mais aussi autant que jeune, jolie et fidèle amie de certaines villageois. Heureusement que personne n'était au courant de son secret mis à part Merlin, Gauis et Allyn. La jeune femme décida de partir voir ce qu'il y avait au marché. La jeune femme était loin d'être riche. Ce qu'elle faisait habituellement était aller ramassé des fruits dans la forêt, même si elle en avait pas beaucoup le temps, dès qu'elle avait du temps libre c'est ce qu'elle allait faire.
Mais aujourd'hui, Katerina décida de faire un petit tour au marché. Elle regarda ce que le marchand de vêtement avait pour l'hiver, malheureusement les prix étaient beaucoup trop élevé pour la jeune sorcière. Katerina était déçus mais il fallait vivre avec les moyens que l'on avait ça elle le savait bien.

La jeune fille continua sa route, dévoré du regard par certains villageois, Katerina baissa la tête. Elle avait beau avoir un fort caractère, en cas de danger elle était forcé d'utiliser sa magie. Et utiliser sa magie à Camelot n'est pas du tout une bonne idée. Malgré tout cela Katerina se dirigea maintenant vers le marchand d'armes, il y avait des bon prix mais le budget de Katerina était encore trop faible pour avoir de tel armes sur elle. La jeune femme poussa un léger soupire et fit demi tour, elle avait horreur de passé plusieurs fois devant ces villageois. Elle ne comprenait pas pourquoi c'était elle que ces villageois regardaient, peut être qu'ils se moquèrent d'elles, à moins qu'il ne veuille la courtiser pour après couvrir le plaisir de ces hommes. Habituellement, Merlin l'accompagnait toujours dans la ville basses pour aller faire les courses ou autres. Mais aujourd'hui elle était seule. Elle se demandait où avait bien pu passé Merlin, sans doutes avec le Prince Arthur ou avec Gauis entrain de l'aider. La jeune femme releva la tête pour montrer aucun signe de faiblesse, puis elle vu devant elle un homme très bien vêtu, Il fallait quelques secondes pour Katerina réussissent à identifié ce magnifique être, ce n'était qu'autre que le prince Arthur lui même. Il devait sans doutes être de patrouille à moins qu'il se baladait lui aussi. La jeune femme croisa le regard du prince héritier de Camelot et plongea son regard dans le sien.  
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Le hasard tout simplement    Sam 21 Déc - 23:08

Le hasard tout simplement
Arthur se promenait à l'extérieur dans la ville basse. Celle-ci était bondée de villageois qui vendait leur produits. Le marchand de fruits et légumes, celui de tissus précieux, d'autres d'objets rares, des armes, etc. Il y avait de tout. Étant de la famille royale, le jeune homme pouvait se le permettre d'en acheter, mais il n'était pas venu pour cela. Il était venu pour vérifier si les choses allaient bien, être près de son peuple, prendre un peu d'air frais et sortir un peu du château. Il en avait grand besoin. Il était le dirigeant du royaume en attendant son couronnement, parce que oui, le moment était bientôt venu. Le Roi de Camelot se détériorait à petit feu et Arthur allait prendre sa place sous peu.

Le prince de Camelot ne portait pas son armure aujourd'hui. Il était vêtu de vêtements un peu plus légers, comme un chandail rouge vif à manches longues, un pantalon brun, des bottes, une ceinture attachée à sa taille avec son épée et un long manteau à manches longues de même couleur. Ils étaient les vêtements les plus ''normaux'' qui soit dans sa garde-robe, malgré le fait que la noblesse se faisait toujours sentir. Comparés aux villageois, les siens étaient beaucoup plus, comment dire, propres. Certaines personnes en le voyant se courbaient pour lui faire une révérence des plus respectueuse et Arthur leur offrait un léger hochement de tête avec un sourire chaleureux pour leur montrer qu'il les avait vu. C'était par pur marque de politesse. La famille royale était très haute dans la hiérarchie sociale. Arthur en était habitué, mais il savait aussi qu'il était apprécié par son peuple.

Quelques fois, Arthur s'arrêtait pour parler un peu avec des gens. Il les connaissait tous, mais il y en avait qu'il connaissait mieux parce qu'il les voyait souvent. Il leur demandait comment ils allaient, comment les affaires se passaient, s'il y avait quelque chose d'anormal à signaler. Les réponses qu'il eut le réjouissait énormément. Tout ce qu'il voulait était que son peuple aille bien. Il les remerciait par la suite et continuait son chemin. Il pouvait voir par moment une jeune fille marcher tranquillement dans les rues et ruelles, s'arrêtant pour observer ce que les marchands avaient à vendre et continuait sa route d'un air déçu. Certains villageois, la plupart des hommes, la regardaient intensément. La personne lui rappelait drôlement à Arthur quelqu'un qu'il avait croisé dans le château.

Au moment où le jeune homme avait sentit du mouvement tout près de lui, il releva la tête pour voir Katerina non lui de lui et croisa son regard plongé dans le sien. Il se demanda ce qu'elle avait à le regarder de cette façon, mais il ne dit mot et se contenta de lui offrir un salut de la tête avec un faible sourire sur ses lèvres.

Bonjour à vous, dit-il à l'intention de la jeune femme.


Arthur Pendragon



Dernière édition par Arthur Pendragon le Dim 18 Mai - 17:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Le hasard tout simplement    Dim 22 Déc - 16:41

Katerina, commençait en avoir marre de ces hommes saoul de la taverne qui la regardait dès qu'elle sortait, elle se sentait violé du regard. Katerina n'as pas peur d'affronter ces hommes. Elle pourrait les éliminé rien qu'en les regardant ou elle pouvait sortit sa dague qu'elle avait dans sa manche. La jeune femme avait beau être gentille et attentionnée elle est une combattante courageuse et quelque fois téméraire. Elle était téméraire que quand il s'agissait de sauver les personnes qui lui était les plus proches. Mais elle n'avait pas envie d'avoir de soucis donc elle se contentait de les fusiller du regard et de garder la tête baissé. Même si la jeune sorcière savait qu'un jour elle allait en avoir marre elle préférait continuer à ne rien dire.

C'est quand Katerina regarda Arthur qu'il était bien différent de Uther, son père. Arthur est pour elle un homme juste et bon. elle voyait bien dans son regard que la magie pouvait l'effrayer mais pas au point de tuer des gens de bien au feu. Peut être que la jeune femme se trompait mais c'est ce que son instinct lui disait. Ou peut être son coeur, la jeune femme en fut perturbée pendant quelques secondes. Malgré le caractère bien différent, il y avait des airs du roi sur le visage du prince, ce qui fit sourire bêtement Katerina qui rectifia vite son sourire par un visage neutre puis elle répondit d'une voix calme en essayant de ne pas se soucier des hommes saouls derrière elle. Bonjour Sire. Katerina lui fit une révérence et elle releva la tête avec un regard attendrissant et un petit sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Pendragon
avatar
Administrateur

PARCHEMINS : 561
ARRIVÉE A CAMELOT : 28/09/2013
MÉTIER : Roi de Camelot et Chevalier

Expérience
Combat:
11/1000  (11/1000)
Magie:
0/1000  (0/1000)
Nature:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Le hasard tout simplement    Lun 27 Jan - 22:52

Le hasard tout simplement
Arthur la vit sourire bêtement pour ensuite rectifier son visage et laisser paraître une expression impassible. C'est quand elle lui retourna le bonjour qu'il remarqua ses lèvres s'étirer en un autre petit sourire. Il ne savait pas lire dans les pensées des autres, ce qui lui aurait été très utile quelques fois pour faire les bons choix mais il devait se contenter d'observer autour de lui. Il releva la tête pour la regarder attentivement et se dirigea vers elle calmement. Non, la jeune femme n'avait pas tort. Le Pendragon était bien différent d'Uther, même s'ils faisaient partie de la même famille. L'ancien Roi de Camelot a élevé son fils à craindre la magie, tout comme lui l'a fait. Les craintes du jeune Roi se sont intensifiés lorsqu'il a apprit pour la mort de son père. Ce dernier a été plongé dans un coma d'une profonde intensité que seul la magie était capable de créer. Arthur se doutait fort bien que c'était sa demi-sœur, la Dame Morgane, qui l'ai fait, peut-être avec des alliés. Ce n'était que de simples suspicions, il n'avait aucune preuve pour le prouver.

Il n'était pas prêt à aller jusqu'à envoyer des êtres magiques mourir simplement parce que cet art l'effrayait. Son opinion n'était pas encore totalement forgée. Cependant, il y avait des personnes qui utilisaient la magie qui voulaient s'en prendre à lui, mais comme à son habitude, Merlin les empêchait de le blesser. Ce sont ces personnes qui alimentaient la négativité qu'il percevait de la magie. Arthur n'irait pas jusqu'à mettre à mort un sorcier, sorcière ou druide simplement parce qu'il était différent. Il préservait la vie humaine plus que tout. La sentence de mort serait équitable avec le crime. Il le ferrait si la personne a montré des signes qui prouvaient qu'elle ne leur voulait aucun bien. Le Roi de Camelot pouvait faire des erreurs, il n'était pas parfait, mais il s'efforçait d'être un bon seigneur que les habitants apprécieraient et respecteraient.

Arthur a remarqué les quelques hommes saoul de la taverne The Rising Sun qui se tenaient à quelques mètres non loin d'eux. Ils regardaient Katerina de façon plus qu'inappropriée et le Roi n'aimait pas cela, mais pas du tout. Ils n'ont rien fait envers la jeune femme pour l'instant alors il les laissait tranquille, mais s'ils venaient à faire quelque chose, le jeune homme ne les laisserait pas faire. Ce n'était pas poli et c'était un manque total de respect envers une femme. Arthur respectait énormément les gens, peu importe leur rang sociaux, tous méritaient du respect. Il les regarda d'un air mauvais qui laissa croire qu'il les avertissait silencieusement. Arthur mordit ses lèvres ensemble et reposa son attention sur Katerina. Il se demandait ce que faisait la jeune fille seule à l'extérieur et si tout allait bien pour le mieux.

Vous allez bien? lui demanda-t-il poliment, voulant savoir comment se passait les choses pour elle, s'il pouvait faire quoi que ce soit et s'il y avait quelque chose à signaler. Il s'informait et s'inquiétait pour son peuple comme un bon Roi se devait le faire. Arthur l'a toujours fait même avant lorsqu'il a été prince du royaume et ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait arrêter. Il tenait énormément à son peuple, il ferrait tout pour lui au péril de sa propre vie.

Malheureusement pour le jeune Roi, un des hommes saoul a mal interprété l'avertissement du blond. Il l'a prit comme une menace et s'est lancé pour s'en prendre à l'homme. Arthur ne s'attendait pas à une telle chose, mais vraiment pas du tout. Il reprit son équilibre et essaya de garder son calme alors qu'il observait l'homme et quelques gardes qui étaient tout près se ruèrent vers eux pour faire en sorte que la situation ne dégénère. Mais qu'est-ce qui lui a prit de se jeter sur le Roi de cette façon? Il s'est alors tourné vers les gardes pour leur demander de s'occuper de l'homme saoul qui s'était jeté sur lui. Il s'est ensuite souvenu que Katerina était là, il l'avait oublié pendant quelques secondes, le temps de réagir à l'assaut de l'homme et de s'occuper de lui. Arthur pouvait comprendre que l'homme n'avait pas toute sa tête, il était sous l'influence de substance. Cela l'empêchait de penser correctement. Par contre, cela ne changeait pas le fait qu'il s'en est prit au Roi de Camelot. Arthur secoua la tête doucement et ouvrit par la suite la bouche pour s'adresser à Katerina.

Je suis désolé...


Arthur Pendragon

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le hasard tout simplement    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le hasard tout simplement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Nath, tout simplement
» Tout simplement... L'ailier le plus rapide du monde :D
» Présentation Galax' tout simplement banane © Cycy [Validée]
» Une journée, tout simplement (Libre)
» Jessica Jaco tout simplement ! [Validée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-