Partagez | 
 

 Thief & Warrior {Arthur}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Thief & Warrior {Arthur}   Lun 19 Déc - 17:00

Once supon a time,
In the town of Camelot



    Les pâles rayons du Soleil venait frapper les visages des habitants de Camelot qui s’attelaient aux préparatifs. Préparatifs ? On recevait quelqu’un ? Non, c’était juste le jour du Marché. Ouvrez les échoppes et étendez les Marchandises, c’est le moment de tirer profit. Bonne heure pour les Voleurs aussi. La Garde Royale devait redoubler de vigilance. On pouvait toujours croiser une bande de voyous et le quartier malfamé n’était pas très loin. Ça promettait une journée difficile et d’attention constante. On baissait sa garde et un chapardeur s’en sortait gagnant. C’est pourtant ce qu’espérait la plupart des Pauvres. Fallait bien qu’on vive.

    Mouaaaaaah ! Bran étira ses bras en l’air dans un long bâillement retentissant. Ennui ? Non juste fatigué. Un Voleur se lève tôt c’est bien connu. Surtout un jour de Marché. Et puis Camelot quoi ! La Capitale de ces Terres. Bran ne savait pas trop à quoi pouvait bien ressembler les terrains sauvages par-delà les Mers, mais il savait qu’il y en avait. Rien que l’Aquitaine c’était de l’autre côté. Bref Camelot, Bran connaissait rien de meilleur. Forcément, de par son statut de chercheur de Problèmes, il devait se faire discret. Sa tête n’était pas encore placardée sur des affiches, mais plus le temps passait et plus il commençait à se faire connaître des gens qu’il voulait à tout prix éviter. Flânant du côté des Tissus, il fit mine d’ignorer la Patrouille qui passait. Magnifique tissu en effet. Le Marchand leva un sourcil et Bran afficha son plus beau sourire. Bah quoi, ses vêtements rapiécés ne voulaient absolument rien dire sur son porte monnaie ! Justement, il en avait besoin de neufs. Préférant éviter de se justifier, il glissa vers un autre stand. Fabuleux ces fruits, combien… Quoi ! Autant que ça ! Mais c’était pire que du vol, allez hop direction les poches. Ni vu ni connu. Conservant son air intéressé, ses doigts allaient plus vite que ses pensées. On le dit jamais assez, faut toujours réfléchir avec son corps. Mouais… ou pas. Et voilà un petit déjeuner pour pas cher ! On va tranquillement vers la Sortie. Bah voilà, on s’en était sortie finalement. Qui a dit qu’il allait se faire attraper ?

    - Au Voleur !

    Oulà Merde ! Là, ça sentait le roussi. Han mais la Journée avait si bien commencé ! Lentement, il se retourna à en faire grincer ses cervicales. Soudain, un homme le bouscula. Hey ! Un peu de respect pour quelqu’un qui va aller direct à la potence ! Quoique qu’il pouvait encore cacher les fruits dans ses entrejambes, mais… il serait perdant à la fin. Le garçon tomba et lui lança un regard noir. Hein ? Une multitude de pommes fondit sur le sol. Quoi ? Mais… Aussitôt, des hommes en uniformes des armes de Camelot vinrent saisir le sacripant. L’un frôla même l’épaule de Bran. Paralysé, ce dernier ne put faire un seul mouvement. Le Coupable plongeait son regard dans celui de Bran. Probablement parce qu’il l’accusait de sa chute. Il n’avait pas tord après tout. Respirant à nouveau, celui qui s’en était tiré continua de fixer le Prisonnier. Han c’est bon, y avait plein de Nourriture ! Il allait pas se faire tuer pour quelques pommes, si ? On rigole avec le Vol, Bran ! C’était aussi peut-être parce qu’on avait pas dans une saison fructueuse. Il n’avait jamais rien compris aux récoltes de toutes façon.
    Allez va-t-en avant que le même marchand comprenne qu’il s’est fait avoir deux fois ! Mais non Monsieur était suicidaire et se rendit dans le Quartiers des Boulangers. La Pain, y avait rien de meilleur. Euh si… En fait, le Pain avait toujours été sa nourriture préférée parce qu’il avait été son seul aliment pendant des années. Paradoxe constant, tu devrais goûter d’autres trucs ! Bizarrement, il n’y était pas intéressé ou, plus probable, il avait peur du goût. Toi qui t’émerveille des assiettes, tu fais ta Diva quand il s’agit de la nourriture ? Nan mais y a vraiment rien à comprendre.

    Mmmh quelle merveilleuse odeur ! Bran fondait rien qu’avec son parfum. Agissant le plus normalement du monde, il entama une Poire qu’il sortit de sa poche. Au risque de se faire attraper aujourd’hui, autant profiter des plaisirs de la Vie. Analysant la situation, il était préférable de piquer directement dans le four qui se trouvait dans une sorte de cave. Fallait juste attendre que l’Apprenti revienne dans la Boutique. Allez ! Il avait deux minutes et quarante-six secondes ! Se rapetissant au maximum, il longea le mur. Hop dans la Cave. Ça sentait bon. Il faisait chaud aussi ! On ouvre le four ? T’es fou ! Non. Usant de toute sa force, il souleva le battant brûlant. Vite vite, il prit une miche et rabattit le lourde porte de fer. Tout était bon ; il avait encore trente-trois secondes de battements. Et c’est tranquillement, la main presque brûlée au troisième degré que Bran continua sa route. Heureux comme un Pape, il mordait dans son Prix et s’imaginait quelle tête allait faire le pauvre apprenti lorsqu’il découvrirait la Place vide. Il s’étrangla à moitié avec une miette. Bien fait ! Faut pas se moquer !

    Sauf que le plaisir allait rapidement s’estomper. Au détour d’une ruelle, il reçut un violent coup de poing dans les côtes. La réaction ne se fit pas attendre et Bran cracha une sorte de bouillie. Ah bah c’est du propre. Ouvrant un œil, il constata que c’était plus vraiment des petits Voyous qui habitaient les lieux, mais bien des énormes Brigands qui, apparemment, en voulaient à son Or. Dommage qu’il en ait pas… Poignards et Machins bizarres à piquants s’élevèrent dans les Airs. Bran ferma les yeux. Vraiment pourrie cette Journée en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Thief & Warrior {Arthur}   Lun 19 Déc - 20:40

Arthur se leva de bonne humeur ce jour-là, rien n’aurait pu gâcher cette subite joie. Oups, il avait peut-être parlé trop vite. En effet, Merlin était entré en trombe dans la chambre. Pourquoi ? Car il avait oublié de réveillé le Prince. Encore une fois !

Il avait encore du passé la nuit à la taverne, se dit le Prince. Mais passons, il le réprimanderait un autre jour. Il s’habilla en hâte, et alla rejoindre le camp d’entrainement. Là-bas, il y retrouva Lancelot, Perceval, Gauvain, Elyan et Sir Léon. Ces derniers discutaient du moral du peuple en ce moment, en effet cela n’allait pas fort pour les villageois. Le Roi avait instauré de nouvelles taxes, et les crimes ne faisaient qu’augmenter. Les chevaliers firent part de leurs remarques au Prince, et celui pris donc la décision de de descendre dans la ville basse pour rassurer son peuple. En tant qu’héritier du trône, c’était son devoir de prendre soin de son peuple, et Arthur ferait n’importe quoi pour son peuple, il serait même pris à mourir.

La ville Basse, Arthur ni mettait pas souvent les pieds, il rendait parfois visite à Guenièvre, mais sinon, il n’y mettait pas les pieds. C’est pourquoi, entourées d’une patrouille, il y descendit pour montrer que le Roi et son fils contrôlait la situation. C’était jour de marché, les villageois s’agitaient pour placer leurs marchandises sur les échoppes. C’était aujourd’hui qu’ils allaient vendre le plus. Mais c’était également pendant le jour de marché que le nombre de crimes était le plus fort. En effet, la tentation pour les voleurs était grande, tous ces produits à portée de main, si facile à prendre, en une fraction de seconde, et hop ! Le tour est joué. C’était pour cela que plusieurs patrouille avait était mise en place, mais apparemment cela ne suffisait pas aux villageois.

Tout allait bien, Arthur parcourait les ruelles avec la patrouille tout en saluant les marchant. Pas un voleur en vue, c’était un jour plutôt calme apparemment. Les villageois avaient l’air heureux de voir le Prince, un signe de protection en plus.
Arthur était en pleine discussion avec un de ses chevaliers, quand ils entendirent un cri.
-Au voleur !
Il regarda en direction de la provenance du cri, et vit qu’une patrouille en avait déjà fait son affaire. Il continua donc à patrouillé. Après avoir examiné plus de la moitié du marché, Arthur et la patrouille tournèrent dans une ruelle un peu sombre. Ils n’y voyaient presque rien, mais soudain, ils entendirent des bruits de lutte. Ils se précipitèrent alors vers le groupe d’individus qui étaient entrin de tabasser un homme qui n’avait surement rien demandé. Arthur, sans penser une seconde aux conséquences, s’aventura dans la bagarre pour aider le pauvre homme. Il empoigna un premier gars, le transperça de son épée. Ce dernier tomba à terre, sans plus sans occuper, Arthur attaqua un autre brigands- car oui, c’était bien des brigands, Arthur les reconnaitrait entre mille, ils avaient une allure bien à eux, et ne chercher que les ennuis. Les chevaliers d’Arthur l’avaient rejoint et avaient fait fuir les derniers brigands, de vrais lâches pensa Arthur, ils s’en prennent à moins fort qu’eux, et quand ils trouvent un adversaire à leurs tailles, ils déguerpissent. Le jeune homme attaqué se releva avec peine, Arthur l’aida.
-Ça ira ? Je me présente, Arthur Pendragon, Prince Héritier. Vous avez eu de la chance que l’on passe par là. Vous on-t-il dérobé quelque chose ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Thief & Warrior {Arthur}   Sam 21 Jan - 15:15

A Prince ? Poor me…


    Finalement… il ne se passa rien. Comment ça rien ? Rien dans le sens « Youpi je suis pas mort ». Une ombre s’était interposé entre lui et ses attaquants. Des « Oh », des « Arg », des bruits de liquide… euuuh. Quelqu’un était venu à son secours bien-sûr ! Oh ça voulait dire qu’il allait lui être redevable. Et merci ? Mais… mais… il était tout seul ? Tout seul contre cent !! Euh n’allons pas si loin quand même. Blond, yeux bleu, plutôt beau gosse en plus. On s’en fiche ça ! Il devait être vraiment son antagoniste ! D’autant plus qu’il était mille fois plus courageux que lui. Bran… sa passion, c’était le Vol et la Fuite. On pouvait vraiment supposé que son sauveur était un assoiffé de Justice et de Courage. Son Contraire on vous dit ! Pendant quelques secondes, il resta sur le sol, le regard figé, son bout de pain avait volé deux mètres plus loin mais ça n’avait pas l’air d’être son intérêt principal. Ses yeux étaient rivés sur son sauveur. Il avait l’air bien grand de là où il était. Il l‘aida même à se relever. Non, en fait, Bran était toujours très grand. Il allait ouvrir la bouche mais l’autre parla plus vite que lui :

    - Ça ira ? Je me présente, Arthur Pendragon, Prince Héritier. Vous avez eu de la chance que l’on passe par là

    Ouvrant de grands yeux, il recula d’un pas. Et merde de merde ! La Grande instance Royale ! Nom d’une charrette de pommes ! Faisant mine de rattraper son geste, il se pencha en arrière en se grattant la tête. Immédiatement, il pensa à ce qui se trouvait dans sa poche. Mais visiblement, le Prince n’avait pas la moindre idée de la nature du bonhomme qu’il venait de sauver. Et bien c’est un Voleur, mon bon Prince ! Un voleur, qui avait, accessoirement, réussi à s’enfuir lors de la dernière interaction avec la Garde. Mais c’était certain que le Prince n’allait plus le voir du même œil s’il lui révélait qui il était. Et puis, depuis quand Bran dit la vérité à l’Autorité ? Oui bon, on venait juste de lui sauver un peu la vie et il devait être reconnaissant. Ouais mais dans le Royaume, le Vol est Proscrit… direction le cachot ou pire ! Le cœur de Bran se mit à battre à tout rompre. Du calme, du calme !

    - C’est… c’est un grand honneur de… de vous rencontrer. Je… merci ! Je sais pas trop comment vous remercier en fait euuuh… je…


    Et puis, il finit par se dire qu’il ne devait pas être plus grand que son sauveur alors il pose un genou à terre. C’est pas un peu ce que tout le monde faisait quand il voyait le Prince ? De son côté, Bran n’avait jamais vraiment vu Arthur, mais avait plutôt focalisé son attention sur la Pupille du Royaume. Il était bien possible qu’il soit passé à côté de lui sans jamais le voir. Et puis, dans ses souvenirs, il fallait montrer du respect aux Nobles… Souvent, ils étaient arrogants et aimaient bien qu’on les reconnaisse. Les Nobles avaient aussi l’Autorité Ultime. Suffisait qu’ils aient envie que vous dansiez sur la Grande Place et hop, il fallait s’exécuter au risque de se retrouver avec un trou dans le corps.
    Bran risqua un œil vers le haut. Il ne savait pas bien si le Prince était quelqu’un de cette trempe. A vrai dire, il savait juste qu’il avait beaucoup de Courage et qu’il était un redoutable guerrier, le meilleur probablement. En tout cas, Bran n’avait certainement pas envie de le contrarier… pas envie de se retrouver en morceaux alors qu’il venait tout juste d’échapper à la mort !
    N’empêche en y repensant, Arthur n’avait peur de rien. Il venait juste de se présenter sans penser une seconde qu’il aurait pu se retrouver face à un ennemi du Royaume qui aurait pu avoir le désir de le tuer. Bon point pour l’Honnêteté. Tâtant ses poches, il constata qu’aucune pomme n’avait roulé. Ouf ! Il n’avait pas l’air suspect. Ouais… sauf que les renflements étaient un peu visibles quand il se tenait debout. Bran serra les dents en espérant qu’il ne poserait pas trop de question. Après tout, il ne pouvait être qu’un simple sujet venant de s’être fait attaquer par une bande de vauriens.

    - Vous on-t-il dérobé quelque chose ?

    - Hein ? Euh non… Messire. Je vais très bien… grâce à vous bien-sûr !

    Et hop une autre courbette. Autant flatter les hommes comme lui, ça permettait qu’ils se débarrassent de vous. Et lui n’avait qu’une envie ; déguerpir avant qu’il ne se rende compte qu’il avait aider un Voleur. Prenant une grande inspiration, il chassa l’image du billot de son esprit et sourit.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Thief & Warrior {Arthur}   

Revenir en haut Aller en bas
 

Thief & Warrior {Arthur}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» Une aide innatendu, un interêt étrange... [pv Arthur]
» Arthur Ambre.
» 02. Gay Thief, really?
» Arthur Lockhart
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-