Partagez | 
 

 Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]   Lun 21 Nov - 23:23



Les journées devenaient rudes depuis quelques temps. L'été commençait à laisser place à la fraîcheur de l'automne, éliminant toute chaleur dans l'air. Le seul point positif à tout ceci était que les sécheresses étaient bel et bien finis. Tout les villageois pourraient garder ce qui leur restaient de récoltes sans craindre de les perdre. Cela dit, le temps froid n'était pas ce qu'il y avait de plus agréable. Du moins, ça ne l'était pas aux yeux de Guenièvre. Après une longue journée de travail au cuisine et auprès de Dame Morgane, l'heure était venue pour la jeune fille de rentrer chez elle et de se mettre au lit à son tour. Cette idée ne l'enchantait guère. Elle se doutait que le froid automnal devait être entré à l'intérieure de chez elle, glaçant la maison. Chauffer ses appartement lui aurait bien plu, mais pour cela, elle aurait dû en avoir les moyens.

Sa fine cape bleue sur les épaules, elle tâchait d'avancer d'un pas rapide vers chez elle. Non seulement il faisait froid, mais à une heure pareille, qui savait ce qui traînait dans les rues ?? La demoiselle n'avait aucune envie de se retrouver face à des problèmes. Non loin de chez elle, il y avait la taverne, lieu de prédilection de toutes les pauvres âmes en peine de Camelot, mais également des bandits les plus dangereux du coin. Certains d'entre eux étaient de passage, d'autres souhaitant s'installer là. Habituellement, pénétrer dans cette enceinte aurait donné froid dans le dos à la jeune fille, mais vu le froid de cette soirée, Gwen décida d'y entrer afin de se réchauffer un peu.

Comme à l'habitude, l'endroit n'était pas complètement plein, mais il y régnait tout de même un vacarme assourdissant qui se tût au moment où la jeune servante entra. Les hommes totalement ivres la détaillaient d'un air à la fois surpris et comblés de voir une femme dans cette endroit, chose qui ne lui plu pas du tout. Tâchant de conserver son calme, Guenièvre alla s'asseoir loin de tous ses hommes, à une table isolée. Elle avait tout de même une vue sur la jeune femme qui tenait la place. Elle ne devait pas être beaucoup plus âgée qu'elle, quatre ou cinq ans tout au plus, et ne semblait pas effrayée par ces hommes. Il fallait dire qu'elle devait en avoir l'habitude. Au moment où elle eue terminée d'avertir un homme qui commençait à devenir grossier, Gwen lui fit un léger signe, esquissant son sourire le plus chaleureux afin de l'inciter à venir la rejoindre. Puis lorsque ce fût fait, la jeune servante finit par prendre la parole.

-Bonsoir à vous. Je souhaiterais un simple verre d'eau si ça ne vous ennuie pas.

De nouveau, elle lui sourit gentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]   Jeu 24 Nov - 16:57

Agathe c'était levée alors que le soleil n'étais même pas encore sortit. Comme a son habitude elle c'était a peine habiller qu'elle avait du descendre a la taverne afin d’accueillir les premiers clients. Oh il y en avaient déjà qui louer des chambres juste pour une nuit. Alors que d'autres voulait faire affaire a Camelot. Elle passa un rapide coup de ballait afin que les lieux soit propre ralluma la flamme dans la cheminer par ses talents que la nature lui avait gentiment offert puis continua ses petites corvée par descendre les chaise de la table. L’auberge que tenait la jeune femme n'étais pas bien grand mais il était réputer pour être chaleureux. La jeune femme avait pris le relais a la suite de la mort de ses parents d'adoptions. Tout comme eux la belle brune était tomber amoureuse de ce lieu, ou les souvenirs flottait encore dans les airs. Si on prenait le temps de chérir le passé comme le chérissais Agathe.

La journée passa bien vite. Le froid de cette mi saison commençait alors a s'engouffrer un peut partout par la moindre petite fente. Glaçant les os des visiteurs qui se précipitait devant le bon feu réchauffant la petite pièce qu'étais la taverne. On pouvait trouver ça et là toute sorte de voyageurs, preux chevalier en quête d'aventure. Simple Seigneur ou alors des personnes tout aussi mystérieuse des marchands qui venait ici pour faire affaires. Quoi qu'il en soit lorsqu'on venait pour s’abreuver un peut ou ne serait-ce se réchauffer on sortait en aillant appris beaucoup des contrés voisines. Parfois des histoires drôles, certaine triste ou alors...terrifiante ou simplement de petit commérage. Agathe ce chargeait avec d'autres personne des lieux elle était en quelques sorte la maitresse de la taverne même. Oh il arrivait parfois qu'il y ait quelques désagrément comme ce soir. Le nombres de personnes masculine était supérieures que d'ordinaire même si la taverne n'était pas complète. La jeune Agathe soupçonnais un tournois ses jours a venir mais elle n'aurait su le dire et puis cela ne la concernait pas même si sa la faisait rêver au fond d'elle même.

Pour décompresser un peut de sa journée la jeune fille pris un Hydromel a la framboise et s'installa tout prêt de la cheminer assez dégager pour ainsi avoir une vue sur l’ensemble de son établissement bas de gamme. Un silence pesant tomba soudain suite a l'arriver d'une jeune femme. Mais le brouhaha quotidien se fit a nouveau entendre. Agathe termina sa boisson chaude et partit pour ce remettre au travail adressant un léger sourire de bienvenue a la jeune fille qui venait d'entrée. Visiblement cette dernière avait eut affaire a un homme ivre mais qui avait cesser d'accoster l'inviter. Suite a son signe de la main Agathe ce dirigea alors vers Guenièvre pour prendre sa commande une fois que cela fut fait Agathe contourna le bar avec habitude et revint déposer la choppe dans laquelle contenait de l'eau pour son inviter et dit gentiment en lui serrant la main ;

« - Cela ne me dérrange en aucune façon...»

Elle sourit puis décida de ce présenter :

« Au fait je m’appelle Agathe. J'espère que cet individus ne vous a pas trop importuner. Habituellement c'est plutôt calme ... »

Elle s'installa alors en face de Guenièvre jetant toutefois un œil a la salle afin de limiter la casse suite a la surpopulation nocturne que la taverne pouvait contenir ce soir. Cela lui fit du bien de faire une pause en compagnie de la jeune femme. Agathe savait comment pouvait agir certain client un peut trop vulgaire en compagnie d'une charmante jeune femme tel que Guenièvre. Elle préférait éviter les ennuis et ainsi la rejoindre en lui tenant compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]   Lun 12 Déc - 17:04

[HJ : Désolé de mon retard impardonnable !! Embarassed J'ai été vraiment coincée de partout ces derniers temps.]

Certes, ce genre d'endroit n'était pas de ceux que la jeune servante fréquentait le plus souvent. Ne disait-on pas d'ailleurs que les tavernes étaient pour les hommes ?? Mais pour ce soir, cela faisait l'affaire. Gwen n'avait aucune envie de se plonger maintenant dans le froid glacial de l'automne qui entourait toute la ville. C'est pourquoi elle était entrée là, s'installant à une table isolée avant de faire signe à la jeune aubergiste de lui apporter un verre d'eau. Ce n'était pas dans ses habitudes de demander, et d'ailleurs, elle n'était pas dans un rang assez haut dans la société pour le faire. D'ailleurs, c'était à elle de servir les gens la plupart du temps. Elle s'était alors sentie mal à l'aise de demander à la jeune fille de lui apporter à boire. Et pourtant, celle-ci s'exécuta immédiatement, partant derrière son comptoir avant de revenir avec une choppe pleine d'eau. Souriant toujours, elle prit la main de Guenièvre, la serrant gentiment en lui disant que cela ne la dérangeait pas du tout.

-Merci beaucoup. répondit-elle à son tour avec un sourire aimable.

Suite à cela, la jeune femme décida de se présenter sous le nom d'Agathe, suite à quoi elle s'excusa pour la grossièreté de ses clients. Il était vrai qu'habituellement, les lieux étaient beaucoup plus calmes que cela. Il devait y avoir tout au plus six à dix clients par soir, la plupart des gens préférant ne pas sortir trop tard dans la soirée. Néanmoins, Guenièvre ne pue s'empêcher d'esquisser un nouveau sourire rassurant à sa charmante hôtesse.

-Ce n'est rien mademoiselle. Ce n'est pas de votre faute et puis, ce n'est pas non plus comme si vous ne m'aviez pas aidé.

Souriant de nouveau, elle remarqua qu'il était le temps de se présenter à son tour.

-Je m'appelle Guenièvre, mais mes amis m'appellent Gwen. Je suis la servante de Dame Morgane au château.

Portant la choppe à ses lèvres, elle en prit une grande gorgée. Comme elle était assoiffée !! Cette marche sous la pluie ainsi que la légère peur qu'elle venait de vivre avec cet homme lui avait donné terriblement soif.

-Je vous trouve bien courageuse de travailler ici. Certains clients doivent se montrer désobligeants envers vous également, non ??

La jeune Agathe s'était installée à la même table qu'elle pour lui tenir compagnie. Autant se montrer intéressée. Elle semblait fort agréable à côtoyer, et il était hors de question pour Gwen de rater l'occasion d'agrandir son cercle d'amis.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]   Dim 18 Déc - 23:01

Frotter, laver, aider... Les corvées que lui étaient données par Arthur et Gaius commençait sérieusement à rendre fou Merlin. Il fallait qu'il s'accorde un moment de détente. Mais que faire ? Le jeune homme fouilla dans sa chambre si quelque chose pouvait faire l'affaire. Rien ne l'inspirait. En tout cas, rien dans leurs quartiers réservés allait faire l'affaire. Gaius s'était penché sur de l'anatomie au grand désarroi du magicien. L'anatomie... Autant cela pouvait passionner le vieillard, autant cela lui donnait une horrible migraine... Non, le valet du prince n'allait pas croupir dans sa chambre. Et puis, pour une fois qu'il avait une soirée à lui...

Merlin se leva de son lit, attrapa sa veste et sortit sur la pointe des pieds. Comme prévu, le médecin de la cour était plongé dans un livre d'anatomie. Tel un chat, le jeune homme rejoignit la porte qui malheureusement le trahis et grinça. Maudite porte ! Étant en bois, celle-ci avait surement travaillé et l'humidité n'arrange rien ! L'homme de peine du médecin sursauta et laissa échapper un soupire quand Gaius réagit au bruit. Il lui demanda simplement ce qu'il comptait faire et pourquoi partait-il comme un fugueur. Le jeune magicien lui répondit tout simplement qu'il allait voir si Arthur n'avait vraiment rien besoin. Mais connaissant bien Merlin, le vieillard lui rétorqua qu'il savait très bien où il allait et le conseilla de ne pas boire de trop sous peine d'avoir une tête aussi grosse qu'un char le lendemain, car il ne pouvait pas faire un remède miracle ces jours-ci. Comme si c'était son habitude... ! Avant de franchir le pas de la porte, le jeune homme fit un sourire malicieux à l'homme qui considérait comme un père.


L'ambiance joyeuse de la Taverne pouvait s'entendre depuis les immenses portes extérieures du château gardées sans interruption. Une bonne soirée allait peut-être s'annoncer, du moins c'est ce que Merlin espérait. Comme tout habitant de Camelot, le jeune homme entra dans ce lieu si chaleureux. Il balaya la pièce du regard cherchant à trouver de la compagnie de chevalier avec lesquels il s'était lié d'amitié, mais ne vit personne. Un peu triste mais décidé de passer une bonne soirée, le jeune homme s'assit dans un coin de l'auberge et commanda un verre d'hydromel au gérant. Même s'il devait passer la soirée seule, il fallait bien commencer à faire quelque chose. Cependant, si personne de sa connaissance allait venir ce soir, Merlin chercha ce dont il pourrait bien faire par la suite. Rentrer et aller se coucher après un verre n'était pas franchement une bonne soirée. Non, il fallait trouver quelque chose. Pour une fois qu'il n'y avait pas de couvre-feu... En ce moment, Camelot se retrouvait constamment sous les couvres-feux. Sorciers échappés ou recherché, attaques de créatures légendaires et mythologiques ou encore attaques de royaume voisins. Le jeune magicien était heureux de pouvoir souffler un peu. Morgane n'allait apparemment rien tenter cette nuit contre Uther. Peut-être aller voir sa soeur, mais le jeune homme savait à quoi s'en tenir et avait fait l'expérience de ce qu'il en coûtait de suivre la pupille. Arthur passait un peu de temps en compagnie de son père après avoir congédié Merlin et allait se coucher tôt pour les tests de chevaleries le lendemain. Non, tout était calme. Peut-être un peu trop...

Le jeune magicien était perdu dans ses pensées et ne prêtait même plus attention à ce qu'il se passait autour de lui. Cependant, un type grossier et arrogant avait fait irruption dans la taverne. Merlin ne put s'empêcher de le dévisager légèrement avant de laisser s'échapper un rire d'exaspération. Heureusement que l'homme ne l'avait pas entendu sinon il aurait été réduit en bouillie sur le coup. Le dirigeant revint avec une choppe à la main et le déposa sur la table devant le magicien qui le remercia. Buvant une première gorgée, le jeune homme aperçût deux silhouettes qui lui étaient bien connues. Du moins, surtout une qui n'était d'autre que son amie Guenièvre. L'autre était une jeune damoiselle qui l'avait aidé quand Gauvain était ivre. Un sacré chapitre... Sans elle, une bagarre aurait éclaté comme souvent d'ailleurs. Verre à la main, Merlin se dirigea vers la table où se tenait les jeunes femmes et prit part à leur discussion :

-Tiens Guenièvre ? C'est rare de te voir, ici. Bonsoir !

Le jeune homme les observa un moment en affichant un large sourire. Il avait enfin trouvé quelqu'un avec qui il pourrait passer sa soirée. Bon c'était des femmes, mais au moins il ne se retrouvait plus seul ! Merlin se retourna vers Agathe et ajouta :

-On s'est déjà rencontré il me semble. Lorsqu'un de mes amis, malheureusement, a failli faire éclater un ou deux tabourets sur un client... Etant donné qu'il vous ait manqué de respect...D'ailleurs, il me semble qu'il a tout de même reçu une bonne correction ensuite...

Le magicien grimaça en relatant les fait du passé, mais cela n'était que courte durée, car un nouveau sourire s'afficha sur son visage. Finalement, Merlin fini par regarder les deux jeunes femmes et tiqua.

-Au fait, je peux me joindre à vous ?

Oui, il avait réalisé qu'il était arrivé comme un cheveu sur la soupe, sans demander l'avis à qui que ce soit. Même avec les bonnes manières dont sa mère et Gaius lui avaient enseigné, cela restait tout de même une qualité ou un défaut selon la manière de vivre qu'avait les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]   Dim 22 Jan - 1:26

[ps : désolé du retard Embarassed ]

Agathe avait pas pour habitude de prendre du repos lorsqu'elle tenait la taverne. Mais elle savait aussi que cela permettait de temps a autres de décompresser et de parler aux habitant de Camelot. D'apprendre également les nouvelles alentours, ce qu'elle aimait par dessus tout. Oui Agathe était le genre de fille rêveuse et qui rêvait au fond d'elle même de vivre une aventure hors du commun. Quoi qu'il en soit elle rêver secrètement et personne ne savait pour l'instant que la jeune femme était doter de talent assez spécial. Il faut dire qu'elle avait toujours été timide et quelques peut sauvageonne. Ce méfiant par dessus tout des étrangers venant de conté lointaine. Toutefois la jeune femme pris une pause pour discuter avec sa nouvelle amie. Oh bien sur elle entendait parler du château tout les jours et il fut une chance que Gwen ne soit tomber sur Agathe pour lui venir en aide. La jeune brune était une femme d'action toujours là a observer et prête a défendre son lieu de travail corps et âme s'il le fallait. Agathe s'assit en face de Gwen et commanda un hydromel a la violette puis une bonne gorgée prise elle dit gentiment et parfaitement détendue malgré le brouhaha qui retentissait de l'établissement assez petit :

« - c'est juste une question d'habitude » dit elle un léger sourire illuminant son visage. « - Et puis que serais une véritable taverne sans de personnes désagréable qui finalement au bout du compte mette l'ambiance... »

Agathe avait connu cette taverne depuis toute gamine elle en avait vu des vertes et des pas mûre les dire de Gwen la faisait sourire et un instant elle essayait d'imaginer la pièce toute calme et avec seulement des personnes ivres qu'a moitiez. Elle en rit au fond d'elle même. La demoiselle appréciait deja Gwen et elle espérait que ce soit réciproque. Puis un jeune homme qui lui était pas inconnu vint les rejoindres il semblait s'ennuyer alors autant qu'il ne les rejoignent. Après tout comme dit le proverbes plus on et de fou mieux on rit. Une bonnes choses pour elles le jeune homme connaissait deja bien Guenièvre. Sa faciliterai encore plus la discutions puis il remis en mémoire le petit incident survenue a la taverne avec l'ami Gauvain. Un large sourire apparut sur le visage de la brune qui se leva pour prendre une chaise en plus et la lui tendit avant de regagner la sienne adressant un petit regard a sa voisine Agathe répondit au jeune homme pour le moindre du monde intimider :

« - c'est bien dans ses circonstances que nous nous sommes rencontrez. » Elle prit une gorgée d'hydromel puis continua sur le même ton parfaitement détacher que l'on y connaissait si bien: « - est ceux en partie grâce a votre aide également » elle lui rendit son sourire. Il fallait dire que sans l'aide de Merlin la taverne aurait fini en un véritable foutoir. Hors ils avaient bien put empêcher un bien gros drames de survenir et c'était bien mieux ainsi. Tout est bien qui fini bien. « Pour ma part cela ne me dérrange absolument pas et toi Gwen ? » Bien sur la demoiselle n'était pas seule et il fallait aussi bien l'accord de son amie. Pour l'heure elle avait décider toutefois vu que la taverne ce vider de faire une petite pause afin de savoir un peut ce qui ce passé au château et avoir des nouvelles qui provenait d'en dehors de Camelot. Le genre de chose qui avait toujours su la faire rêver
c'était le moment ou jamais de revenir un temps soit peut en enfance....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]   Dim 12 Fév - 21:16

La jeune femme avait bien raison. Une taverne n'était pas une taverne sans quelques hommes ivres qui mettent de l'action dans les environs. Certes, ce n'était pas particulièrement la tasse de thé de Guenièvre qui elle préférait de loin la tranquillité à l'action. En d'autres termes, elle n'aurait jamais pue prendre la place d'Agathe. Elle préférait de loin sa place de servantes au château. Là au moins on ne l'harcelait pas grossièrement. Prenant une gorgée de son verre d'eau, un sourire heureux se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle vit son bon ami Merlin arriver. Elle avait beau ne pas se sentir parfaitement en sécurité dans cet endroit, être avec deux personnes qui lui étaient fort sympathiques ne pouvait que l'aider à passer une bonne fin de soirée.

Bonsoir Merlin !! Et bien vu la température, je me suis dis qu'entrer me réchauffer ne pourrait que me faire le plus grand bien. Et puis, j'ai eu la chance de rencontrer cette charmante personne. Je te présente...

Mais les deux jeunes gens semblaient déjà assez bien se connaître. Un peu surprise, Gwen les écouta parler de leur toute première rencontre, soit le jour où Gwaine était ivre et avait failli détruire cette taverne. La jeune servante ne pue d'ailleurs s'empêcher d'esquisser un sourire à cette pensée. C'était tout Gwaine ça, se mettre les pieds dans les plats. Toujours est-il qu'après ces brèves explications, Merlin les interrogea afin de savoir s'il pouvait s'installer avec elles. Pour Gwen, la réponse était toute faite. Comment pourrait-elle refuser la compagnie de celui qu'elle considérait comme son meilleur ami ?? Il va sans dire que lorsqu'Agathe l'interrogea afin de connaître son opinion, elle esquissa un grand sourire.

-Évidemment que tu peux Merlin.

De nouveau, elle esquissa un léger sourire avant de reprendre la paroles à l'intention de ses deux amis.

-Alors vos journées, pas trop pénible.

À côté d'elle, leurs emplois semblaient beaucoup plus fatiguant. Agathe devait servir qui voulait bien se présenter dans son établissement, qu'ils soient agréables ou non, et Merlin devait satisfaire les moindres désirs d'Arthur. Il va sans dire qu'elle se comptait chanceuse de travailler pour Morgane.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une taverne peut parfois nous réserver des surprises [Agathe&Merlin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une dérision peut parfois devenir une passion. [Feu Follet]
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» On peut parfois cacher les plus beaux joyaux dans les écrins les plus viles [Eli-Mathi]
» La vie nous réserve des surprises
» le bonheur peut parfois se révéler être la pire des douleurs... [pv: Voie Lactée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Merlin RPG :: Archives RPG-